Retour

Un géant québécois du sirop d’érable vendu à Rogers Sugar pour 160 M$

La société canadienne Rogers Sugar, qui possède les raffineries de sucre Lantic, a mis la main sur L.B. Maple Treat, un des gros acteurs de la transformation et de la commercialisation du sirop d'érable, pour la somme de 160,3 millions de dollars.

L'annonce a été faite par la Corporation financière Champlain, qui avait acheté L.B. Maple Treat (LBMT) en 2015 avec un consortium d’investisseurs québécois.

Installée à Granby, l'entreprise L.B. Maple Treat avait depuis misé sur la croissance en achetant une usine de transformation et d’embouteillage du Vermont l’automne dernier.

L’entreprise montérégienne emploie 160 personnes et compte sur la production de quelque 1400 acériculteurs, en plus de disposer de centres de distribution dans l’est et l’ouest du Canada, aux États-Unis et en Australie. Elle regroupe aussi les marques L.B. Maple Treat, Uncle Luke’s, Highland Sugarworks et Great Northern.

« Nous sommes très enthousiastes quant à l’avenir, car Lantic est un partenaire idéal pour LBMT. Notre entreprise va continuer d’être exploitée de manière distincte à partir du siège social à Granby tout en bénéficiant du support et de la collaboration de Lantic », s’est réjoui le président de L.B. Maple Treat, Daniel Cousineau.

Spécialisée dans les différents sucres, Lantic exploite des raffineries de sucre de canne à Montréal, ailleurs au Québec et à Vancouver, ainsi que la seule usine de transformation de betterave à sucre au Canada, en Alberta. Elle a fusionné en 2008 avec Rogers Sugar, bien connue dans l’ouest du pays.

« C'est avec une grande fierté que nous accueillons LBMT et ses employées dans la famille Lantic, a affirmé pour sa part son chef de la direction, John Holliday, par communiqué. Notre entreprise fondée et établie à Montréal fête ses 125 ans et exerce ses activités avec une vision et une perspective à très long terme. »

Plus d'articles

Commentaires