Retour

Un gigaoctet de données mobiles coûterait nettement plus cher au Canada

Les Canadiens seraient ceux qui paient le plus cher pour les données Internet mobiles dans le monde, malgré une utilisation plus limitée que les consommateurs d'autres pays.

Selon la 14e étude publique de la firme de télécommunications Tefficient sur le développement et les moteurs de l’utilisation de données, les fournisseurs canadiens d’Internet mobile font davantage de revenus par gigaoctet que les autres entreprises à l’échelle internationale.

L’étude, qui couvre 32 pays, montre que de façon générale, plus les données sont vendues à un prix élevé, moins les utilisateurs ont tendance à en consommer.

Les pays où les données mobiles coûtent le plus cher sont le Canada, la Belgique, l’Allemagne, la République tchèque et les Pays-Bas. Conséquemment, les consommateurs utilisent peu de données mobiles.

Étude publique sur le développement et les moteurs de l’utilisation de données

Conséquences des forfaits illimités

Les résultats de l'étude indiquent que l’utilisation de données est en croissance dans tous les pays recensés. « On pourrait s’attendre à ce que la croissance la plus rapide, en ce qui a trait à l'utilisation, soit dans les pays qui consomment le moins. Notre analyse démontre plutôt que la hausse est plus marquée dans les pays qui téléchargent plus de données et où les fournisseurs offrent des forfaits très généreux ou illimités », peut-on lire dans l’étude.

Par exemple, en Finlande, la moitié des utilisateurs ont un forfait illimité, dont le prix figure parmi les plus abordables, et l’utilisation de données des Finlandais est la plus importante du monde, selon l’étude.

Les autres pays qui consomment le plus de données mobiles sont la Corée, la Suisse, l’Autriche et le Danemark. Les consommateurs qui en téléchargent le moins résident en Grèce, en Belgique, en République tchèque, en Roumanie, au Portugal et en Allemagne.

Des prix compétitifs, selon l’industrie canadienne

L’Association canadienne des télécommunications sans fil, qui représente les fournisseurs d’Internet sans fil au Canada, avance de son côté que ses prix sont conformes au marché.

Elle se réfère à une récente étude du CRTC qui illustre que le coût pour un forfait entre 2 Go et 5 Go s’élève à 51,81 $, comparativement à 50,68 $ aux États-Unis. Toutefois, un forfait équivalent est vendu 14,35 $ en Italie, et 14,98 $, en France.

Plus d'articles

Commentaires