Retour

Un million d'entailles pour les acériculteurs de la relève

Plus d'un million de nouvelles entailles ont été attribuées à des acériculteurs de la relève, vendredi, à Drummondville. Une première en huit ans.

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec a organisé une loterie destinée aux producteurs de sirop d'érable de moins de 40 ans et aux entreprises en démarrage. Au total, 1 150 personnes espéraient obtenir un numéro gagnant.

« Ça fait 15 ans qu'on a l'érablière et puis 15 ans qu'on travaille chaque année là-dedans. On a bâti la cabane il y a deux ans. On attendait. Ça y est! » s'est réjoui François Chabot, établi à Cookshire en Estrie.

L'homme et sa famille font partie des 271 chanceux qui ont remporté des entailles. À partir de maintenant, ils pourront tirer l'eau de 8000 érables de leur propriété.

« Je suis allé à l'école pour cela. J'ai étudié beaucoup dans le domaine », explique pour sa part Gabriel Chabot, de la 3e génération de la famille.

« C'est 100 millions de dollars d'investissements qui vont se faire au cours de la prochaine année pour installer ces nouvelles entailles-là », estime Serge Beaulieu, président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec.

« Pour les consommateurs, le prix va se stabiliser parce qu'il y a des stocks pour les fournir », ajoute-t-il.

La demande est croissante, indique le syndicat, alors que le Québec exporte dans de plus en plus de pays. La Fédération accordera dorénavant 40 000 entailles à des producteurs de la relève chaque année. Les malheureux du tirage au sort pourront donc tenter de nouveau leur chance, rappelle Serge Beaulieu.

« Ce que je dis à ces producteurs-là : ne vous découragez pas. Le marché se développe et il peut y avoir une place dans un avenir assez proche. »