Retour

Un nombre croissant d’Albertains recourt à l’assistance sociale

Malgré la baisse du taux de chômage ces derniers mois, de plus en plus d'Albertains font appel au programme provincial d'assistance sociale.

En mai 2017, plus de 55 600 foyers ont reçu des bénéfices sociaux de ce programme qui aident ceux qui n’ont pas les moyens de se payer les besoins les plus simples tels que la nourriture, le logement et les vêtements. Ils étaient environ 50 000 à la fin de 2016.

Selon le professeur d’économie à l’École de politiques publiques de l’Université de Calgary, Ron Kneebone, cette croissance de bénéficiaires défie les explications économiques. Dans le passé, explique-t-il, tout rebond dans l’économie s’accompagnait d’une baisse du nombre de personnes recourant à l’assistance sociale.

« Cela ne semble plus se passer », indique le professeur. « Quand les prix du pétrole ont chuté, les travailleurs du secteur énergétique se sont tournés vers l’assistance sociale. Nous voyons une croissance de l’emploi, mais ce ne sont pas les mêmes personnes qui retrouvent de l’emploi. »

Autre preuve que la récession économique a plongé les Albertains dans la pauvreté : la popularité des abonnements mensuels de transport en commun. Calgary a diminué le prix de l’abonnement mensuel à 5,05 dollars pour les personnes gagnant moins de 12 500 dollars par an.

En juin, plus de 14 000 personnes ont accédé à ce tarif réduit.

Edmonton a aussi créé un abonnement mensuel à tarif réduit pour les plus pauvres.

Plus d'articles

Commentaires