Retour

Un nouveau terminal céréalier sortira de terre à North Vancouver

La holding G3 spécialisée dans l'export de céréales a annoncé qu'elle entamera en 2017 la construction d'un nouveau terminal à North Vancouver, le premier à être construit dans le Grand Vancouver en plus de 40 ans.

La structure, qui sera située au terminal Lynnterm sur l’avenue Brooksbank, pourra recevoir jusqu’à 180 000 tonnes métriques de blé, graines de soja, de canola, de pois, de maïs et quelques sous-produits, indique la direction de G3 dans un communiqué.

Le lieu disposera également d’une bâtisse pour le stockage des céréales de 64 mètres de haut avec 48 silos, d’une installation pour le nettoyage des céréales et d’une large boucle ferroviaire permettant le déchargement de 134 wagons simultanément.

Le projet doit créer 175 emplois dans la construction et 50 à 60 postes à temps plein une fois les travaux achevés.

Opposition de résidents

Un groupe de résidents s’oppose vivement à la construction du terminal qu’ils jugent trop près des zones résidentielles et commerciales. La porte-parole de « Stop G3 », Holly Cole, estime que le projet est bien trop grand pour la ville et qu’il créera du bruit et de la pollution.

Elle affirme également que les résidents n’ont pas été consultés correctement sur le projet qui s’est concrétisé, selon elle, trop rapidement. Une pétition demandant l’annulation pure et simple du projet a recueilli, à ce jour, 737 signatures.

Mais le maire de North Vancouver Darrell Mussatto appuie le projet qui rapportera, dit-il, un million en recettes fiscales et des emplois locaux.

Les premières pelletées de terre doivent être données en mars 2017 et l’ouverture est prévue pour 2020.

Plus d'articles

Commentaires