Retour

Un premier budget déficitaire en 22 ans pour la Saskatchewan

Le déficit du budget déposé par le ministre des Finances de la Saskatchewan, Kevin Doherty, mercredi s'élève à 434 millions de dollars. Il s'agit du premier budget déficitaire de la province en 22 ans.

La province explique ce déficit par des pertes de revenus de près de 1 milliard de dollars en provenance des ressources non renouvelables. Les revenus des ressources naturelles non renouvelables représenteront 11 % des revenus totaux de la province en 2016-2017, en comparaison avec 17 %  et 19 % lors des deux derniers budgets.

Dans ce contexte, le ministre Doherty préfère présenter un budget avec un déficit « raisonnable » plutôt que de sabrer le financement en santé et en éducation ou d'augmenter le fardeau fiscal des Saskatchewanais.

Le ministre Doherty promet par ailleurs de revenir à l'équilibre budgétaire en 2017-2018.

La province se serre la ceinture

Le gouvernement Wall tient sa promesse de ne pas augmenter les impôts des contribuables. Le budget mise plutôt sur le contrôle des dépenses pour compenser la baisse des revenus des ressources non renouvelables.

Des restrictions budgétaires sont prévues dans plusieurs programmes et services :

  • Élimination d'un financement de 540 000 $ destiné à cinq parcs urbains situés à Moose Jaw, à Swift Current, à Prince Albert, à Battlefords et à Weyburn
  • Fermeture du centre correctionnel communautaire de Buffalo Narrows. Le gouvernement compte ainsi économiser 661 000 $ dès cette année. Les 18 détenus seront transférés dans d'autres établissements correctionnels de la province
  • Augmentation de 5 $ du montant payé par les prestataires de l'assurance médicaments pour les enfants et les personnes âgées jusqu'à un maximum de 25 $ par prescription
  • Élimination du crédit d'impôt pour les familles qui inscrivent leurs enfants à des activités sportives, récréatives et culturelles
  • Réduction de 3,49 millions de dollars du financement des programmes de formation professionnelle et d'accès au marché du travail

Un commissaire spécial en santé

Toujours dans une approche de contrôle des dépenses, la province veut évaluer ses options pour réduire les coûts administratifs en santé. Le ministre de la Santé, Dustin Duncan, a annoncé l'embauche d'un commissaire spécial en vue de réduire le nombre d'autorités régionales de santé. Le nom de la personne choisie devrait être annoncé dans les prochains jours.

Par ailleurs, la province réduira de 7,5 millions de dollars le financement de l'administration des Autorités régionales de santé pour l'investir dans les centres de soins de longue durée.

Des investissements dans les infrastructures

Le budget Doherty prévoit des investissements de 3,5 milliards de dollars en immobilisation. De ce montant, 1,8 milliard de dollars ira aux Sociétés d'État et 1 milliard de dollars aux routes, dont la moitié pour la voie de contournement de Regina.

La province devra toutefois emprunter 1 milliard de dollars pour atteindre cet objectif.

Plus d'articles

Commentaires