Retour

Un premier déchargement de minerai de la mine du lac Bloom à Pointe-Noire

Le déchargement des premiers trains de minerai en provenance de la mine du lac Bloom, près de Fermont, représente un moment historique pour la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire, à Sept-Îles.

D’après un reportage de François Robert

Un premier train a quitté la mine du lac Bloom jeudi dernier. Une semaine plus tard, le contenu des wagons pleins de minerai est déchargé à Pointe-Noire.

Selon la directrice des communications de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire, Émilie Paquet, ce déchargement a une valeur symbolique pour tous les employés de la Société.

Le minerai sera entreposé à Pointe-Noire en attendant le départ d'un premier bateau en avril, selon Émilie Paquet. De son côté, le chef de l'exploitation de la mine du lac Bloom, David Cataford, croit qu’un premier bateau pourrait quitter le quai multiusager à la fin du mois de mars.

Lorsque les installations de Pointe-Noire auront atteint leur plein régime, elles pourront accueillir un train contenant 25 000 tonnes de minerai de fer en provenance de la mine du lac Bloom pratiquement tous les jours.

Le déchargement d’un wagon dans le convoyeur prend environ 70 secondes.

Infrastructure du quai multiusager

Émilie Paquet indique que les travaux se poursuivent pour l'installation d'un convoyeur menant au quai multiusager. « Les travaux sont présentement en train de se terminer pour relier le quai multiusager aux infrastructures de la Société ferroviaire et portuaire, dit-elle. On est présentement sur les derniers miles, bientôt on va pouvoir tester nos nouvelles infrastructures. »

En ce moment, 80 employés et une vingtaine de cadres travaillent pour la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire. Cet été, ils pourraient être jusqu’à 150 sur le site.

Par ailleurs, les partenaires actuels de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire, les minières Tata Steel et Champion ainsi que la Société du Plan Nord, sont présentement en négociation avec d'éventuels investisseurs. Ceux-ci pourraient se joindre à eux pour utiliser le quai multiusager.

Émilie Paquet ajoute qu’une partie des installations de Pointe-Noire est également prévue en vue du démarrage du projet Mine Arnaud.