Retour

Un répit pour les exportateurs de bois canadiens

Les producteurs canadiens de bois d'oeuvre obtiennent un répit temporaire avec la fin des droits compensatoires préliminaires à la frontière américaine.

L’imposition de droits compensatoires préliminaires de 19,88 % a officiellement pris fin samedi.

La plupart des producteurs canadiens n’auront plus qu’à débourser un droit antidumping de 6,87 % pour l’instant.

Cet allégement sera en vigueur tant que les droits finaux ne seront pas déterminés, plus tard cet automne.

Selon des analystes de l’industrie, certains producteurs canadiens ont été capables de livrer leurs produits au sud de la frontière sans payer les droits depuis le 14 août, en reportant le traitement des documents administratifs.

Les prix du bois d’oeuvre, qui avaient grimpé en prévision de l’imposition des droits compensatoires, ont commencé à redescendre.

La part du marché américain du bois d’oeuvre détenue par le Canada était de 23 % en juillet,

En comparaison, elle était de 32 % en septembre 2015, avant l’expiration de l’accord sur le bois d’oeuvre conclu en 2006.

Le Canada a livré pour 5,66 milliards de dollars américains de bois d’oeuvre aux États-Unis l’an dernier.

Plus d'articles

Commentaires