Retour

Un semi-remorque électrique signé Tesla

Tesla a dévoilé jeudi son semi-remorque électrique d'une autonomie de 800 kilomètres « chargé à son poids maximum et à vitesse d'autoroute ».

Le nouveau camion peut accélérer de 0 à presque 100 km/h en seulement cinq secondes, selon Elon Musk, le patron de Tesla.

Le véhicule se distingue entre autres par la place du conducteur au centre de l'habitacle pour une visibilité non obstruée. Le siège passager a presque disparu.

Pour Elon Musk, « le coût d'un camion est extrêmement conséquent », assurant qu'un semi-remorque au diesel serait « 20 % plus coûteux qu'un Tesla » en incluant tous les coûts, y compris les assurances et le carburant. Le camion pourra s'adapter aux remorques standards.

Tesla, qui souhaite démarrer la production en 2019, n'a pas donné de détails sur les coûts ou le lieu de fabrication de ce véhicule.

Le prix des camions n'a pas été dévoilé, mais la réservation d'un semi-remorque coûte 5000 $ US par camion.

Loblaw et Walmart intéressés

Le semi-remorque électrique semble séduire puisque Loblaw, la plus grande chaîne de supermarchés du Canada, entend acquérir 25 exemplaires.

« Cela s'inscrit dans le cadre de notre engagement pour l'électrification de notre parc automobile », a expliqué Catherine Thomas, porte-parole du détaillant ontarien.

Loblaw a déjà indiqué avoir l'intention de procéder à l'électrification complète de son parc d'ici 2030.

D'ici cette date, Loblaw s'attend à avoir réduit les émissions issues de l'utilisation d'électricité de 35 %, celles issues du transport de 25 % et celles attribuables à la réfrigération de 50 %.

Walmart a aussi indiqué avoir précommandé 15 camions, dont 10 pour ses déplacements au Canada.

Tesla n'a pas voulu identifier les autres acheteurs canadiens.

Plus d'articles

Commentaires