Retour

Un sentier culturel pour stimuler le centre-ville de Gatineau

Les résidents de Gatineau et les visiteurs sont invités à (re)découvrir 10 sites emblématiques au centre-ville, avec l'inauguration officielle, mercredi, du sentier culturel.

Ce parcours long de trois kilomètres sillonne les rues du Vieux-Hull, du parc Jacques-Cartier - où se tient MosaïCanada - jusqu'à La Fonderie. Les marcheurs n'ont qu'à se laisser guider par une ligne rouge tracée au sol.

En une heure environ, les promeneurs croisent ainsi une dizaine d'attractions et plusieurs oeuvres d'art public :

  1. MosaïCanada
  2. La Maison du tourisme
  3. Le Musée canadien de l'histoire
  4. La Maison du citoyen
  5. La Place Aubry
  6. Le Théâtre de l'Île
  7. Le Château d'eau et le Centre d'interprétation brassicole (Brasseurs du temps)
  8. La Fonderie
  9. La Filature
  10. Le site de Zibi

À chaque arrêt, des panneaux d'interprétation permettent d'en apprendre davantage sur les sites culturels et patrimoniaux.

Un parcours pour les touristes et les résidents

« L'objectif principal est de faire découvrir [le centre-ville de Gatineau] à beaucoup de gens - qui vont être ici probablement pour coïncider avec MosaïCanada - et de prolonger leur séjour en dehors du parc Jacques-Cartier », explique le responsable des relations avec les médias à la Ville de Gatineau, Yves Melançon.

La Municipalité et des organismes, comme Vision centre-ville, tentent en effet depuis des années d'attirer les visiteurs vers les commerces du Vieux-Hull.

Le défi est d'inciter les gens de passage à quitter les abords de la rivière des Outaouais et du Musée canadien de l'histoire en leur proposant des destinations attrayantes.

Si le projet vise d'abord les touristes, les Gatinois sont tout autant invités à suivre le sentier culturel.

« Il y a un parcours ludique et coloré où on voit des oiseaux [géants, NDLR], des chaises suspendues, des toiles de différentes couleurs, du mobilier qui a été installé », illustre M. Melançon.

« C'est également une occasion pour la population de prendre connaissance du centre-ville qui est en pleine effervescence et qui offre à la fois des cafés-terrasses, des restos et des lieux où on peut se reposer », ajoute M. Melançon.

Des retombées à déterminer

Déjà, la Ville de Gatineau confirme que le sentier culturel sera de retour à l'été 2018, avec éventuellement une « nouvelle formule ».

D'ici là, les organisateurs espèrent que les visiteurs seront au rendez-vous.

Sans avoir fixé d'objectif, ils misent sur l'achalandage attendu à MosaïCanada d'ici la mi-octobre pour tenter d'attirer « plusieurs centaines de milliers de personnes, qui vont se déplacer durant l'été dans le secteur du Vieux-Hull », avance Yves Melançon.

Plus d'articles

Commentaires