Retour

Un week-end très achalandé dans les centres de jardinage

Fidèles à la tradition, les amateurs de jardinage ont pris d'assaut les centres de jardinage de Québec durant le long week-end de la fête des Patriotes.

Le centre Floralies Jouvence a même connu une des meilleures journées de son histoire, dimanche, selon son copropriétaire.

« Je pense que c’est ma 2e journée record à vie, malgré le temps maussade en avant-midi », affirme Jean-Paul Daoust.

Le beau temps aidant, les clients semblent impatients après un printemps tardif, observe Martin Bourbeau, copropriétaire de Gérard Bourbeau & fils.

« Le monde a hâte. Tout le monde arrive en même temps, les gens sont en congé, c’est le fun, le soleil est là », se réjouit-il.

Risques de gel au sol

Mais attention à l’excès d’enthousiasme, puisqu’il y a encore des risques de gel au sol. « La dernière pleine lune de mai, c’est toujours la dernière nuit dangereuse : cette année, elle est à la fin mai. Tant qu’il y a des risques de gel au sol, il y a des choses qu’il est trop tôt de planter », rappelle M. Daoust.

Les plants de concombres, de tomates et les fines herbes, notamment, sont très fragiles. Il faut les rentrer dans le cabanon ou les couvrir si les prévisions météo avoisinent 0 degré Celsius.

Les résidents des banlieues nord de Québec, comme Lac-Beauport et Stoneham par exemple, doivent redoubler de précaution en raison de leur altitude, souligne M. Bourbeau.

Jardins urbains

La tendance aux jardins urbains dans des potagers sur balcon ou terrasse continue de se faire sentir, selon M. Daoust, qui remarque une hausse de cette pratique depuis quelques années.

Les centres de jardinage appellent au travail tout le personnel disponible pour cette longue fin de semaine, mais cela ne suffit pas toujours.

« Même si on met tout notre personnel, on en manque! Oui, on va tous être brûlés après le long week-end! », souligne M. Bourbeau.

La période très achalandée dans les centres jardin se poursuit jusqu’à la mi-juin.

Plus d'articles