L'année 2016 n'est pas encore terminée que, déjà, le Centre d'histoire de l'industrie papetière Boréalis, situé à Trois-Rivières, peut affirmer qu'il connaît une année record.

Un texte de Marilyn Marceau

« Si la tendance se maintient on va frôler le 49 000 visiteurs, ce qui est pour nous vraiment exceptionnel », affirme la directrice Valérie Bourgeois. C’est du jamais vu pour le centre en six ans d’existence.

Il s’agit d’une augmentation des visites de près de 20 %. Plusieurs facteurs ont contribué à atteindre ce record.

Valérie Bourgeois croit qu’il y a eu beaucoup plus de visiteurs de l’Europe en raison des attentats qui ont eu lieu dans certains pays de ce continent. Cela a amené des touristes à choisir des destinations jugées plus sécuritaires, comme le Québec.

Le taux de change avantageux pour les Européens a probablement aussi contribué à les attirer ici, a expliqué la directrice en entrevue à l'émission 360 PM.

La présence de l’Amphithéâtre Cogeco tout près de Boréalis a aussi amené plus de gens à fréquenter la terrasse, le temps d’un repas ou d’un verre.

Exposition extérieure

L’exposition extérieure intitulée Mémoires d’ouvriers a permis d’attirer 6000 personnes. Les gens pouvaient visiter les installations sans avoir à entrer dans le musée.

Près du tiers de ceux qui se sont arrêtés pour observer la murale ou les cubes dehors ont ensuite décidé de payer pour voir les expositions intérieures.

Même si l’aventure n’est pas si payante, la directrice estime que c’était un bon choix de réaliser une exposition qui rappelle le passé de l’usine Canadian International Paper (CIP) à ceux qui passent tout près de Boréalis, sur la piste cyclable, par exemple.

« Il faut aller au-delà de cela [l’argent] », dit-elle. Le Centre avait un « devoir de mémoire ».

Les nouvelles technologies

Pour l’an prochain, Boréalis veut miser sur l’utilisation du numérique pour attirer encore davantage de jeunes visiteurs.

Valérie Bourgeois souhaite développer un volet numérique « pertinent, qui fonctionne » basé sur les nouvelles technologies.

En 2017, l’exposition extérieure sera aussi bonifiée.

Plus d'articles

Commentaires