Retour

Une artisane à Terre-Neuve offre des bijoux de lait maternel et de placenta

La bijoutière Natasha Glover, à Saint-Jean, à Terre-Neuve, affirme que des substances corporelles entrent dans la fabrication de ses produits qu'elle offre au Canada et aux États-Unis.

Elle explique que ses bijoux sont faits de résine et d’un « ingrédient spécial ». Elle y ajoute des cheveux, du lait maternel, du placenta ou des cendres pour confectionner des bagues, pendants d’oreille, pendentifs, perles et bracelets.

Mme Glover affirme par exemple qu’une cliente lui envoie son placenta pour en faire un objet décoratif en forme de flocon de neige. Ce sera toute une expérience, dit-elle, parce que la cliente veut aussi du lait maternel dans le produit.

Si la clientèle lui fait des demandes particulières, souligne-t-elle, elle fait de son mieux pour y répondre.

L’utilisation de ces matériaux peut sembler étrange. Natasha Glover explique que plusieurs clientes veulent ses produits pour solidifier leur lien avec leur bébé. C’est l’essence de la vie, dit-elle. Elles nourrissent leur bébé au sein et veulent un souvenir de cette période.

Natasha Glover gagne des clients par l’entremise de sa page Facebook, et ses affaires sont prometteuses. Elle se réjouit, car 86 personnes l’ont contacté durant la semaine.

Plus d'articles

Commentaires