La papetière canadienne Produits forestiers Résolu (PFR) enregistre une nouvelle perte nette au deuxième trimestre.

L’entreprise a perdu 74 millions de dollars, soit 32 millions de plus lorsqu’on compare à la même période en 2016.

L’entreprise attribue cette perte à la diminution de la demande, la chute des prix de la pâte de papier et l’arrêt de certaines machines.

Selon le directeur aux affaires publiques et relations gouvernementales de PFR, Karl Blackbrun, il faut diversifier les produits et contrôler les coûts.

Par ailleurs, le secteur du bois d'œuvre a enregistré des profits en hausse durant cette même période, malgré l'imposition de droits compensatoires, contrebalancés par les prix élevés obtenus sur les marchés .

Le secteur de la pâte commerciale est lui aussi en hausse.

« L’utilisation de la pâte commerciale peut être variée. Elle entre dans plusieurs types de produits et ça nous permet d’avoir des perspectives fort intéressantes », explique Karl Blackburn.

Pour sa part, le secteur du papier pour usages spéciaux a connu une perte d'exploitation de sept millions de dollars. Ce montant s’élevait plutôt à quatre millions au deuxième trimestre de 2016.

Plus d'articles

Commentaires