Retour

Une campagne de sociofinancement pour Arboflora

Plus d'un an après que sa serre a été lourdement endommagée par de forts vents, l'entreprise Arboflora de Saint-Honoré lance une campagne de financement participatif.

La propriétaire, Tamara Anna Kozieg, veut amasser 50 000 $ en trois mois pour reconstruire et ainsi donner un second souffle à sa ferme.

« J’aimerais beaucoup faire de ma ferme une plateforme où on va expérimenter de nouveaux modèles. Le jardinage, à l’époque de l’adaptation aux changements climatiques, c’est quand même quelque chose qui est très important, que les gens puissent prendre conscience d’où vient la nourriture, quelle est l’importante de la biodiversité. »

Tamara Anna Kozieg indique que la campagne de sociofinancement est basée sur le principe « donnant-donnant ». Ainsi, les gens qui donnent recevront quelque chose en retour.

On offre les choses de quoi on est riche. On est riche de la terre, de l’accès au site, de l’accès aux jardins, aux racines de nos plantes qui sont en santé.

Tamara Anna Kozieg, propriétaire, Arboflora

Elle ajoute que l’entreprise pourrait aussi remercier ses donateurs en donnant leur nom à une plantation d’arbres ou en créant un aménagement comestible chez eux.