Retour

Une compagnie minière engage 140 travailleurs en N.-É.

Une compagnie minière basée à Vancouver vient d'engager 140 travailleurs pour le premier de ses quatre projets d'exploration minière prévus en Nouvelle-Écosse.

Pour sa première phase, Atlantic Gold est en train de creuser une mine à ciel ouvert de 30 hectares à Moose River Gold Mines, une communauté située à environ 25 kilomètres de Middle Musquodoboit.

La compagnie pourra commencer à traiter le minerai dans son usine dès le 4 septembre 2017. Le processus est ensuite assez rapide, selon le vice-président des projets pour Atlantic Gold, John Thomas. « Nous devrions avoir assez d'or pour en expédier environ 10 jours après cette date », dit-il.

Le mois-dernier, Atlantic Gold a eu accès à une marge de crédit de 115 millions de dollars. Les employés travaillent sept jours par semaine depuis. Ils creusent la mine à ciel ouvert, une usine de concentration d'or et une immense aire de gestion des résidus composée d'un réservoir géant.

Des centaines d'autres emplois

Atlantic Gold prévoit employer jusqu'à 350 travailleurs dans la prochaine décennie pour ses quatre projets en Nouvelle-Écosse.

Une fois que le projet Touquoy sera ouvert, la compagnie commencera ces opérations à Beaver Dam, près de Sheet Harbour. Ces deux projets devraient rapporter 720 000 onces d'or, prévoit Atlantic Gold.

Les lingots d'or seront produits sur place. Sa valeur a légèrement chutée depuis l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Une once vaut un peu plus de 1200 dollars actuellement.

Des résultats très attendus

La compagnie attend pour l'été prochain les résultats de tests effectués sur deux autres sites de la région à Cochrane Hill et Fifteen Mile Stream. Elle espère que ses estimations atteindront 1,2 million d'onces d'or. Ça représente 1 milliard de dollars si les prix restent stables.

« À ce jour, il s'agit de l'exploration minière la plus agressive que nous n'avons jamais faite », a dit le géologue senior du projet, Tim Bourque.