Retour

Une entreprise chinoise intéressée par la filiale Jeep de Fiat Chrysler

Le constructeur de VUS chinois Great Wall envisage de faire une offre pour acheter la filiale Jeep du groupe Fiat Chrysler, a annoncé lundi un porte-parole de l'entreprise, afin d'assurer une plus grande présence de ses véhicules sur la scène internationale.

Great Wall n’a toutefois pas encore officiellement déclaré son intérêt pour Jeep, mais une acquisition serait conforme à l’objectif du président Wang Jianjun annoncé en février pour devenir le principal constructeur de VUS haut de gamme d’ici 2020.

La compagnie pourrait toutefois prendre un certain temps avant de faire une offre formelle.

Du côté de Fiat Chrysler, le PDG, Sergio Marchionne, a déjà déclaré que la société était en vente et qu'elle ne pouvait pas être concurrentielle sur le marché mondial sans partenaire plus important en raison des coûts élevés du développement et de la mise en marché des véhicules.

M. Marchionne a toutefois expliqué en avril que les marques Jeep et Ram de Chrysler étaient suffisamment solides pour rester indépendante.

Dans un communiqué publié lundi, FCA a indiqué qu'elle n'avait pas été abordée par Great Wall.

Une stratégie mondiale

Les entreprises chinoises dans l’industrie automobile dépensent des milliards de dollars pour acquérir des marques et des technologies pour renforcer leur position concurrentielle sur leur marché et accélérer leur croissance.

Great Wall Motors Ltd., dont le siège social se trouve à Baoding, au sud-ouest de Pékin, est l'un des constructeurs automobiles chinois indépendants qui ont grandi avec des géants publics tels que Shanghai Automotive Industries.

Si elle va de l’avant avec son offre sur Jeep, elle pourrait devenir le deuxième constructeur automobile chinois, après Geely Holding Group, à s’implanter sur la scène mondiale en acquérant une marque étrangère établie.

Geely a acheté la marque suédoise Volvo Cars à Ford en 2010 et a lancé une troisième marque, Lynk & Co. En 2011, un constructeur automobile chinois appartenant à l'État, Dongfeng Motor Group, a acheté 14 % de la société française PSA Peugeot Citroën, le deuxième plus grand constructeur automobile d'Europe.

Great Wall a vendu un peu moins de 1,1 million de VUS l'année dernière, presque autant que les 1,4 million de Jeep. Avec 14,4 milliards de dollars américains, son chiffre d'affaires est toutefois bien loin des 118 milliards de dollars américains de FCA.

Fondée dans les années 1980, Great Wall a lancé sa première berline en 1993 avant de se spécialiser dans la construction de VUS il y a une décennie.

Plus d'articles

Commentaires