Retour

Une hausse des impôts fonciers moins prononcée que prévu à Regina

Le conseil municipal de Regina a approuvé une hausse de 3,99 % des impôts fonciers pour 2017 lors d'une réunion lundi soir. C'est une augmentation moins grande que ce qui avait été recommandé plus tôt en janvier.

Le budget préliminaire, déposé en janvier, suggérait une hausse des impôts fonciers de 4,18 %.

Les conseillers municipaux ont plutôt décidé de puiser 400 000 $ dans les surplus de l’année dernière pour garder la hausse en dessous de 4 %.

1 % de cette augmentation sera dédié à l’infrastructure routière locale et 0,45 % au nouveau stade Mosaic.

Débats

Les conseillers ont longuement débattu du budget lundi soir. Les discussions portaient sur la possibilité ou non d’aller chercher de l’argent provenant du surplus afin de limiter la hausse des impôts fonciers.

Certains ont indiqué que d’ajouter de l’argent du surplus dans le budget annuel n’allait pas changer grand-chose. D’autres ont plutôt souligné que les contribuables avaient besoin d’un répit.

Le maire Michael Fougere a fait remarquer qu’il était « totalement justifié » de remettre une partie du surplus aux contribuables. Il a également précisé que la Ville ne réduisait pas ses services.

Plusieurs groupes ont fait entendre leur voix lors de la réunion du conseil municipal, certains demandant moins d’impôts ou encore plus de pistes cyclables.

Utilisation du surplus

L’Autorité du centre Wascana profite aussi de l’argent du surplus de 2016. Elle recevra 193 000 $ pour l’élargissement d’un stationnement à Candy Cane Park.

Le programme Regina Advantage de l’agence de développement municipale, Economic Development Regina, bénéficiera pour sa part d’un financement de 100 000 $ provenant du surplus.

Le budget prévoit également une hausse des tarifs des services publics de 4 % pour les services d’eau et d’égouts, plutôt que les 5 % proposés.

Les impôts des Réginois augmentent depuis 2009. Cette année, la Ville doit composer avec une baisse de ses revenus de 8 millions de dollars ainsi que d’une réduction de l’argent qui provient de la taxe de vente provinciale.

Plus d'articles