Retour

Une mine à ciel ouvert verra bientôt le jour près de Schefferville

Le projet de mine fer à ciel ouvert de la compagnie Howse Minerals, situé à 25 kilomètres de Schefferville, reçoit l'approbation du ministère fédéral de l'Environnement.

Cette autorisation va permettre à la compagnie de commencer ses travaux dès le mois d'août pour la construction de la mine sur le territoire de Terre-Neuve-et-Labrador.

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, estime que le projet minier n'aura pas de conséquences environnementales importantes.

« La consultation significative des groupes autochtones et du public, en plus des conseils d'experts reçus de l'ensemble des ministères fédéraux, ont permis d'assurer un processus d'évaluation environnementale rigoureux. Les projets de ce genre jouent un rôle crucial dans notre économie en créant des emplois et en stimulant la croissance », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Howse Minerals est une coentreprise qui appartient à 78 % à la compagnie Tata Steel, à 18 % au gouvernement du Québec et à 4 % à l’entreprise New Millenium.

Selon le vice-président des Affaires gouvernementales et des relations publiques de Tata Steel, Armand MacKenzie, le minerai serait transbordé au quai multiusager de Sept-Îles.

La compagnie prévoit extraire jusqu'à 46 millions de tonnes de fer pendant environ 15 ans.

Avec les informations de William Phénix