Retour

Une soixantaine de postes éliminés à Whistler Blackcomb

Les réductions d’effectif toucheront les secteurs de l’informatique, du marketing, de la finance, des ventes, de la comptabilité et des communications.

Dans un communiqué, le directeur général de Vail Resorts, Rob Katz, explique que le personnel de Whistler effectue le même travail que ses employés du siège social de l’entreprise au Colorado. « Ces décisions n’ont pas été prises à la légère […] nous reconnaissons les difficultés qu’elles apportent », a précisé M. Katz.

Ces abolitions de postes ne surprennent pas la mairesse de Whistler, Nancy Wilhelm-Morden, qui s’y attendait après avoir constaté le rachat de Whistler Blackcomb par Vail Resorts en octobre 2016. Elle est néanmoins étonnée du nombre d’emplois supprimés.

« Cela aura un effet négatif sur l’économie et bien sûr pour les gens concernés, » estime Mme Wilhelm-Morden. D’autant plus, dit-elle, qu’il s’agit parfois de postes de cadres qui ne sont pas faciles à trouver en ville ou dans la région.