Retour

Vancouver, première « ville de millionnaires » au Canada

Vancouver est devenue la première « ville de millionnaires » au Canada, selon une étude de l'entreprise Environics Analytics.

L'étude révèle que la valeur patrimoniale nette des ménages de la ville est de 1 036 202 $, très largement alimentée par la valeur croissante de l'immobilier.

L'auteur de l'étude précise que le ralentissement très récent du marché immobilier dans la région du Grand Vancouver pourrait cependant changer ce statut.

« Nous nous attendons à ce que les prix de l'immobilier à Vancouver continuent à augmenter en 2016, mais l'entrée en vigueur de la taxe de 15 % pour les propriétaires étrangers pourrait changer la tendance future dans l'immobilier », affirme Peter Miron, vice-président des données économiques chez Environics Analytics.

Les propriétaires de logements à Toronto arrivent en seconde position, avec une valeur nette patrimoniale de 962 993 $, en hausse de 5,4 %. Arrive ensuite en 3e place Victoria avec une moyenne à 912 362 $, suivie de Calgary avec une moyenne située à 898 240 $, en baisse de 2,5 % par rapport à l'année dernière.

Selon Environics Analytics, l'étude annuelle combine les données de 178 statistiques financières, soit le revenu personnel, les liquidités, l'épargne-retraite, la dette des ménages et les avoirs en action de plus de 30 sources, dont la Banque du Canada, les agences d'évaluation du crédit et Statistique Canada, pour réaliser une estimation de la valeur patrimoniale nette des ménages.

Les détails complets de la méthodologie de l'étude n'ont pas été divulgués.

Plus d'articles

Commentaires