Retour

Vendredi fou : appel à la prudence des consommateurs

Alors que le Vendredi fou bat son plein, des spécialistes recommandent aux consommateurs de redoubler de prudence pour ne pas que les bonnes affaires tournent au cauchemar.

Francine Hamel, une consultante budgétaire pour l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) de Québec, voit quotidiennement des gens surendettés s'asseoir dans son bureau. Selon elle, le Vendredi fou ne peut qu'accentuer le phénomène du surendettement, surtout avec l'accès facile au crédit.

« Quand il faut payer comptant, on y va avec ce qu'on possède dans son compte de banque. Mais lorsqu'on a une carte de crédit, on prend moins le temps de sélectionner. »

La consultante rappelle que les ménages canadiens auront atteint un taux d'endettement de près de 174 % en moyenne d'ici la fin de l'année, selon les prévisions. Les factures de carte de crédit de certains de ses clients sont devenues hors de contrôle. « J'ai vu un cas où si vous faites seulement le paiement minimum, vous en avez pour 128 ans. Ça fait réfléchir », dit-elle.

Ironiquement, Mme Hamel souligne qu'en Amérique du Nord, le Vendredi fou coïncide avec la Journée sans achat. Ailleurs dans le monde, la Journée sans achat a lieu le 26 novembre.

De vraies aubaines?

Pour Franck Pons, professeur titulaire de marketing à l'Université Laval, les consommateurs doivent redoubler de prudence dans leur quête de bonnes affaires. Selon lui, les bannières sont très efficaces lorsqu'il est temps d'attirer les clients.

« Il va y avoir des produits d'appel qui sont d'excellentes affaires, mais très souvent en quantité limitée. Ça ne veut pas dire que tout le magasin est en vente », rappelle le professeur.

Le Vendredi fou aurait aussi, selon M. Pons, un coût social très important relativement à l'absentéisme. Les dernières études disponibles seraient très révélatrices. « Il y a un million de Canadiens qui vont se considérer malades pour pouvoir profiter ça », déplore-t-il.

La question d'absentéisme aux États-Unis n'est pas aussi importante puisque le Vendredi fou se tient lors de la longue fin de semaine de l'Action de grâce.