Retour

Vente prochaine de Gingrich Woodcraft de Fort Frances, selon le syndicat Unifor

Le syndicat Unifor demeure optimiste de voir un acheteur reprendre en main l'usine de fabrication de meubles Gingrich Woodcraft, près de Fort Frances.

La compagnie a fermé il y a un an après que les 25 employés eurent voté pour se joindre au syndicat Unifor. Le propriétaire, qui est un mennonite, a dit que ses convictions religieuses l'empêchaient d'accepter un syndicat dans son entreprise.

Le directeur national du service de recrutement du syndicat Unifor, John Aman, dit que des acheteurs potentiels ont démontré de l'intérêt au cours de la dernière année. Il espère que cela se traduira par la vente de l'usine prochainement. Il a été impossible de joindre le propriétaire de l'entreprise, Leon Gingrich, pour confirmer les informations.

Après des audiences devant la Commission des relations de travail, les employés mis à pied ont obtenu une indemnité de départ équivalant à 35 semaines de salaires.

Plus d'articles

Commentaires