Retour

Vers un Internet plus rapide et efficace, à Moncton

Moncton devient une plaque tournante d'Internet. L'Autorité canadienne pour les enregistrements locaux (ACEI) a annoncé, mercredi, l'ouverture du premier point d'échange Internet à Moncton, le premier au Nouveau-Brunswick.

Un point d’échange Internet constitue une sorte de nœud, de point de rencontre central pour le réseau Internet, où les réseaux de fibres optiques se connectent tous ensemble ce qui facilite les échanges de données. Cela permet au trafic branché sur ce nœud de parcourir des chemins plus courts.

Le débit est plus élevé, les coûts sont optimisés, le temps de transport de données est plus rapide.

« Un point d’échange c’est le cœur d’Internet, c’est là où les réseaux se connectent ensemble pour échanger du trafic localement. [...] Un point d’échange ramène le cœur d’Internet plus proche des usagers, ce qui permet un temps de réponse meilleur pour tous les contenus », explique Jacques Latour, dirigeant principal de technologie à l’ACEI.

Plus vite, plus fiable, plus autonome

Ce point d’échange est un atout de plus pour attirer d’importants générateurs de contenus numériques. « Google ou Facebook veulent délivrer le contenu le plus rapidement possible aux usagers pour une meilleure expérience. Donc, bâtir un cœur de l’Internet local, ça va amener ces gens à offrir du contenu plus rapide », poursuit M. Latour.

Moncton se rapproche encore un peu plus de son rêve de devenir une autoroute de données numériques. La prochaine étape est d’attirer des générateurs de contenus qui voudront profiter de cet accès à Internet, comme des compagnies de jeux qui sont les véritables créateurs d’emplois.

D’après le reportage de Nicolas Steinbach

Plus d'articles

Commentaires