Retour

Vers une privatisation de l'exploitation du dépotoir de Rivière-du-Loup?

La ville de Rivière-du-Loup pourrait céder la gestion des opérations de son lieu d'enfouissement technique (LET) à une entreprise privée.

Un texte de Patrick Bergeron

D'ici peu, un appel d'offres sera lancé pour voir si des entreprises souhaiteraient gérer les opérations du site et ultimement si des économies pourraient être ainsi faites sur les coûts de gestion.

Selon la mairesse, Sylvie Vignet, l'achat d'un nouveau compacteur pour le lieu d'enfouissement technique mène les élus à envisager cette option. Le coût de cet équipement est évalué à près de deux millions de dollars. Avant d'en faire l'achat, les élus veulent évaluer l'ensemble des options.

Selon la mairesse de Rivière-du-Loup, aucune décision n'est encore prise dans ce dossier. Par contre, si une entreprise privée se manifeste avec une offre qui permettrait à la ville d'obtenir des économies substantielles, les élus pourraient décider de céder la gestion des opérations de son LET.

Une évaluation similaire a mené la Ville à céder la gestion des opérations de son usine de filtration de l'eau en mars 2010.