Retour

Victoria opte pour un modèle de vente de marijuana public-privé

La marijuana sera vendue en Colombie-Britannique dans des commerces privés, publics et en ligne sous la supervision du gouvernement, a annoncé Victoria.

Mike Farnworth, le ministre de la Sécurité publique, a expliqué en conférence de presse lundi qu’il ne sera pas possible de vendre de cannabis dans les commerces qui vendent déjà de l'alcool ou du tabac.

Comme Victoria l’avait décidé en décembre dernier, c’est le réseau de distribution de la Société des alcools (Liquor Distribution Branch), qui répartira la marijuana.

La Direction des permis d'exploitation pour la vente d'alcool (Liquor Control and Licensing Branch) s’occupera de l'octroi des licences et de la surveillance du marché.

Selon le gouvernement, les règles qui devront être respectées seront sensiblement les mêmes que celles déjà en place pour les commerces de vente d’alcool.

Distribution des permis

De plus, les néo-démocrates annoncent qu’un portail en ligne sera créé au printemps pour les commerçants qui veulent un permis de vente de cannabis non médicinal.

Le ministre Farnworth assure toutefois que les municipalités auront leur mot à dire quant au nombre de permis attribués.

Par ailleurs, la consommation de marijuana sera tolérée dans les mêmes lieux que la cigarette.

Le gouvernement ajoute que, sur les plages communautaires et les terrains de jeux publics, il sera interdit de fumer de la marijuana. Cette mesure a pour but de protéger les jeunes.

Victoria dit qu'il y a encore beaucoup de décisions à prendre et à venir, comme l'étiquetage de ces produits.

Plus d'articles