Retour

Victoria table sur un excédent budgétaire en pleine croissance

Le gouvernement de la Colombie-Britannique s'attend à un excédent budgétaire plus élevé que prévu pour l'exercice financier 2016-2017, a annoncé mardi le ministre des Finances, Mike de Jong.

Les revenus supplémentaires atteindront 2,4 milliards de dollars alors qu’au dévoilement de son budget en février M. de Jong tablait sur un surplus de 264 millions de dollars.

Selon Victoria, les recettes proviennent des particuliers qui profitent de la bonne santé de l'économie et qui versent plus d'argent issu de leur travail dans les caisses de l'État.

Les droits de mutation immobiliers profitent également à la province, malgré un ralentissement du marché immobilier dans le Grand Vancouver. Une taxe foncière de 15 % imposée depuis le 2 août aux ressortissants étrangers qui achètent des maisons ou des appartements dans la région a aussi permis de récolter 36 millions de dollars.

Le gouvernement risque cependant de devoir piocher dans ses réserves depuis une décision de justice favorable à la Fédération des enseignants de la Colombie-Britannique (BCTF). Le 10 novembre, la Cour suprême du Canada a donné aux enseignants le droit de négocier le nombre d’élèves en classe et la composition de celles-ci.