La Bourse de New York a clôturé en faible baisse mercredi, après plusieurs journées chaotiques, dont un lundi particulièrement difficile, qui ont fait frémir les courtiers.

À la clôture mercredi, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, était en baisse de 0,08 %, alors que le NASDAQ, à forte coloration technologique, avait reculé de 0,9 % et que l'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées aux États-Unis, avait fléchi de 0,5 %.

Ces résultats font suite à une journée de mardi tumultueuse qui a finalement terminé en nette hausse, et à une journée de lundi particulièrement catastrophique où le Dow Jones a clos la journée en baisse de 4,6 % et le S&P 500 de 4,09 %, leurs plus fortes diminutions depuis août 2011. Quant au NASDAQ, il a subi lundi une chute de 3,78 %.

Cette tendance à la baisse a débuté la semaine dernière et a été déclenchée par l'annonce d'une augmentation importante des salaires en janvier aux États-Unis. Cela a ravivé les craintes d'inflation et la possibilité de voir la banque centrale américaine (Fed) relever plus rapidement que prévu ses taux d'intérêt.

Plus d'articles