Retour

Windsor demande 20 millions pour rénover l'édifice Paul Martin

La Ville de Windsor demande 20 millions de dollars au gouvernement provincial pour rénover l'édifice Paul Martin, une initiative qui a toutefois peu de chances de relancer les discussions sur le déménagement de l'école de droit de l'Université de Windsor au centre-ville.

La semaine dernière, le trésorier de la Ville a profité d'une consultation prébudgétaire pour demander à la province de lui accorder un soutien financier pour raviver l'entente, considérée comme morte.

L'université s'était retirée de l'accord en août dernier après avoir jugé que les coûts pour rénover l'immeuble de l'avenue Ouellette étaient trop élevés en raison du peu d'aide financière de la province.

Le président de l'université, Alan Wildeman, espérait obtenir une contribution semblable à celle de la Ville de Windsor, qui avait promis de verser 15 millions de dollars pour le projet.

Or, même si la province acceptait d'investir 20 millions de dollars, cette somme ne suffirait plus, a indiqué M. Wilderman, qui estime que les coûts de construction ont augmenté de façon significative depuis que la proposition a initialement été présentée il y a cinq ans.

L'urgence d'une nouvelle faculté

M. Wilderman était également présent lors de la consultation prébudgétaire, et dit avoir été pris par surprise par la demande de financement de la Ville pour rénover l'édifice Paul Martin.

Le président a déclaré que l'université ne peut plus se permettre d'attendre, et s'apprête à lancer un appel d'offres pour construire sa nouvelle école de droit sur le campus.

Les étudiants en droit de l'université décrivent leur bâtiment actuel comme « petit et renfermé ».

D'autres plaintes des étudiants concernent une pénurie de points de vente, un faible réseau wi-fi, et le manque de salles de bains.

Le bâtiment Paul Martin a été construit en 1932. Le gouvernement fédéral en était le propriétaire jusqu'en 2015, lorsque l'édifice a été vendu à la Ville de Windsor pour la somme symbolique de un dollar, qui devait le revendre pour le même pris à l'université.

Au moment de publier, la Ville de Windsor n'avait pas encore répondu à nos demandes de commentaires au sujet de la demande de financement.