De passage à Windsor lundi, le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de FedDev Ontario Navdeep Bains a annoncé la création d'une zone franche dans le Sud-ouest.

Un Centre zone franche (ZF) est un endroit délimité dans lequel l'achat ou l'importation de biens sont admissibles à une exonération de droits de douane et de taxes notamment.

Windsor-Essex devient le deuxième Centre ZF en Ontario, après le Niagara.

La désignation annoncée lundi fera la promotion de cette région du Sud-Ouest en tant que plaque tournante pour les échanges internationaux.

Le gouvernement fédéral espère ainsi que cette région pourra tirer parti de son emplacement en Amérique du Nord, de son accès direct aux États-Unis et de sa base manufacturière solide en vue d'attirer de nouveaux investisseurs.

Le maire Drew Dilkens, trouve cette désignation importante pour sa ville, rappelant que « Windsor est le point d'attache du poste frontalier le plus achalandé au monde. »

Quant au président-directeur général de la Société de développement économique de Windsor-Essex Stephen Mackenzie, il croit que la désignation offre beaucoup d'avantages, dont l'accroissement de la capacité de promouvoir la région et d'aider les PME à s'intégrer aux marchés mondiaux.

En tout, le Canada compte huit Centres zone franche.

Plus d'articles

Commentaires