Retour

Windsor investit 8 M$ dans une usine de transformation de dindes

Le conseil municipal de Windsor a approuvé lundi soir une subvention de 8,1 M$ à l'endroit d'une future usine de transformation de dindes, qui devrait créer 50 emplois. Des résidents en ont profité pour signaler leur mécontentement quant au projet.

L'entreprise Belwood Poultry veut aménager l'immeuble Windsor Freezer Services situé sur la rue Mercer.

Bien que les conseillers aient approuvé la demande, des citoyens ont indiqué leur désaccord avec ce type d'entreprise.

« On sait que la salmonelle peut causer plein de maladies virulentes et que le virus de la grippe n'est pas quelque chose qui part et qu'il évolue à l'intérieur des animaux », a indiqué l'activiste Naina Otiv.

Mme Otiv a pris en exemple la grippe H1N1 qui a été découverte dans des usines de volailles en Asie à l'époque.

Le porte-parole de Belwood Poultry, Ben Schlegel, a répété que le plan de la compagnie était d'investir des millions de dollars et ainsi créer des emplois pour les résidents.

« La construction d'une usine pourrait créer quelques emplois, mais à quel prix? Les émissions qui émaneront sans doute feront des dommages à notre climat et à la qualité de l'air », croit Nicole Rivers de l'organisme défendant les droits des animaux, Direct Action Everywhere.

Elle pense également que l'odeur, le sang et les bactéries pourraient chambouler les écosystèmes locaux.

Opposition surprenante pour l'entreprise

M. Schelgel n'a pas caché sa surprise face aux réactions négatives de plusieurs résidents.

« Notre intention est vraiment d'investir dans une usine d'emballage de dindes dont la communauté bénéficiera », a-t-il souligné.

L'usine de Windsor sera destinée uniquement à l'emballage et non à l'abattage de dindes.

Belwood Poultry a déjà une usine en fonction à Amherstburg, le site de Windsor pourrait être l'endroit idéal pour une expansion de ses activités.

La construction de la nouvelle usine devrait débuter plus tard cette année.