Retour

C’est la Journée nationale de la toast!

toast découpée en forme de coeurs

Avec du beurre d’arachide, du Nutella, de la confiture aux fraises, simplement du beurre ou peut-être carrément juste brûlée : vous votre toast, vous la mangez comment? Peu importe, aujourd’hui avant de croquer dedans à pleines dents, prenez un petit instant pour la regarder et lui dire merci… Merci, car elle vous dépanne souvent le matin. Merci, car elle vous bouche souvent un coin. Bref, en ce dernier jeudi du mois de février, célébrez la Journée de la toast!

 

Euh allô, et la fameuse toast aux avocats, elle? C’est comme LA toast tendance depuis au moins un an, si ce n’est pas deux! Vous voyez, il y a tellement de façons d’aimer la toast – ou la rôtie, si vous préférez – qu’il faudrait réellement cesser de la considérer uniquement comme un élément banal de votre quotidien et lui accorder tout le mérite qui lui revient.

 

Les débuts de la toast

Impossible d’en être assuré à 100%, mais il semblerait que la toute première toast a fait son apparition il y a 30 000 ans et que ce sont les Égyptiens qui se cacheraient derrière cette merveilleuse et ô combien indispensable invention culinaire.

 

Maintenant, quelle est normalement la prochaine étape après avoir sorti votre tranche de pain du sac? La mettre dans le grille-pain. Bonne réponse! Le grille-pain, pour sa part, a été utilisé pour la première fois quelque part entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle.

 

Il y a le feu dans le grille-pain!

Et là, tout est dans l’intensité avec laquelle vous voulez déguster votre toast… Lors d’un brunch en famille à la maison, les chances sont que sur quatre personnes, une aime sa toast à peine grillée (dans le genre encore molle), une autre la veut légèrement dorée (et monopolise souvent le grille-pain plus que les autres), la troisième est comme indécise et veut peut-être manger un œuf avec un croissant, mais la dernière personne, elle, la veut brûlée sa toast, le pain bien noir. Entre l’alarme à feu qui risque de partir et la fumée qui s’échappe parfois du grille-pain, plusieurs personnes ont tendance à juger cette dernière. Pourtant, des études auraient prouvé que manger une toast brûlée, c’est bon pour la mémoire…

 

Du coup, c’est depuis 2014 qu’une organisation britannique a décidé de célébrer la rôtie, le dernier jeudi du mois de février. Pour se faire, tout le monde est encouragé à lever sa toast et à y porter un toast, avec une tasse de café ou de thé, pourquoi pas!

 

Psitt : n’ayez pas peur d’innover avec votre toast, elle est si bonne à toutes les sauces, que ce soit avec des crevettes ou du canard, même!

 

(sources : nationaldaycalendar.com et fraichementpresse.ca)


Vous aimerez aussi