Retour

Un créationniste poursuit le Grand Canyon

Contradictoires, la géologie et le créationnisme? Pas selon l’Australien Andrew Snelling, qui fait ces jours-ci les manchettes pour le procès qu’il a intenté contre le Parc national du Grand Canyon.

La cause du litige : ce docteur en géologie et fervent créationniste voudrait recueillir à des fins d’analyse une soixantaine d’échantillons du sol de la célèbre gorge. Or, l’administration du Parc lui en a refusé l’autorisation. Selon un article publié dans The Atlantic, la demande de Snelling a été étudiée par 3 géologues reconnus avant d’être rejetée.

Le but de la recherche que comptait mener le chercheur créationniste était selon toute vraisemblance d’étayer scientifiquement la théorie selon laquelle le Grand Canyon a été façonnée par la main de Dieu, comme il l’explique dans cette vidéo.

L’histoire géologique du Grand Canyon, que les scientifiques font généralement remonter à 1,7 milliard d’années, est un dada des créationnistes, tout comme l’existence des dinosaures et la théorie de l’évolution.

Commentaires