Retour

Des nuits torrides… avec un fantôme?!

Imaginez que vous êtes endormie dans votre lit. Pas encore totalement dans un sommeil profond, votre esprit vagabonde entre le monde des rêves et une réalité brumeuse… Et si une petite visite nocturne, c’est-à-dire un fantôme, venait vous faire une surprise, à ce moment? Eh bien, une femme de la Nouvelle-Zélande est convaincue que son petit ami décédé tragiquement lui rend visite la nuit pour faire l’amour!

 

Il faut avoir l’esprit ouvert en amour… et dans la vie en général! Quand l’être aimé nous quitte de façon inattendue, c’est à chacun de vivre son deuil comme il le veut. Cette femme en question, résidant en Nouvelle-Zélande, maintient qu’elle reçoit fréquemment la visite du fantôme de son amoureux et qu’ils s’adonnent tous deux à des relations sexuelles, aussi excitantes qu’elles l’étaient lorsqu’il était encore en vie. Leurs ébats se déroulent toujours une fois la nuit tombée. On ne dit pas pour rien que l’heure idéale pour s’envoyer en l’air est estimée à 22 heures! Ils ne s’embrassent pas, mais elle ressent des sensations qui la portent jusqu’à l’extase. Elle confie néanmoins atteindre l’orgasme par la masturbation, après maintes et maintes caresses de la part de son partenaire fantomatique.

 

Offrir son corps uniquement aux esprits

Bon, nous ne pouvons affirmer pour l’instant qu’il s’agit d’une mode – cette façon de s’offrir corps et âme à un fantôme – mais cette Néo-Zélandaise n’est pas la première à vivre une expérience de la sorte. L’an dernier, une Britannique en a surpris plusieurs en révélant sur le plateau de tournage d’une émission qu’elle avait eu une quinzaine d’amants fantômes. Depuis, elle ne veut plus rien savoir de faire l’amour avec un homme en chair et en os : selon elle, une relation sexuelle satisfaisante ne peut se vivre qu’avec une personne de l’au-delà!

 

Mon papa, un fantôme?!

Ces deux femmes sont convaincues une comme l’autre qu’elles ne rêvent pas, lorsque leurs amants spéciaux les visitent. Oui, elles se font réveiller par leur apparition émoustillante, mais elles sont bien conscientes durant tout l’acte. Là où les choses se compliquent un peu, c’est d’essayer d’avoir une relation normale avec un fantôme… La femme de la Grande-Bretagne dit être tombée en amour par-dessus la tête avec un de ses « lovers » décédés. Elle envisage même tenter de concevoir un enfant avec lui. Apparemment, les deux en ont discuté ensemble et ils en seraient à explorer les différentes avenues qui s’offrent à eux. Serait-ce une façon de contrer la tendance actuelle qui veut que les couples font de moins en moins l’amour?

 

Sans vouloir nous moquer de ces deux femmes, il est clair que du point de vue d’un enfant, avoir un papa fantôme serait certainement très cool pour impressionner ses amis à l’Halloween!

 


Vous aimerez aussi