Retrouvé inconscient dans la rue, un homme de 70 ans a été conduit aux urgences de l’hôpital Jackson Memorial de Miami dans un état critique. Seul hic, son tatouage sur le torse indiquait : « Ne PAS ressusciter » !

L’homme, semble-t-il, avait laissé peu d’ambiguïté quant au message qu’il désirait faire passer aux personnes désirant lui porter assistance. Ce tatouage a créé une véritable confusion au sein du personnel hospitalier.

Tatouage «ne pas ressuciter»

Université de Miami


Qu’est-ce qui arrive à notre corps après la mort?


Quand l’état de santé de l’homme a dégénéré, les médecins ont, dans un premier temps, décidé de ne pas tenir compte du message, mais l’intervention du conseiller éthique de l’établissement est venue changer la donne : il a demandé aux médecins de considérer la volonté du septuagénaire. La décision a finalement été prise de cesser les traitements.

Heureusement, en accédant finalement au dossier du patient, les intervenants ont pu constater qu'ils avaient pris la bonne décision, vu que le tatoué avait bel et bien signé un formulaire de refus d’acharnement. Une chance!

Commentaires