Retour

Être propriétaire d’une maison rend votre vie sexuelle plus satisfaisante!

Vous songez à devenir proprio d’une maison? Ou d’un condo ou duplex, peut-être? Eh bien, selon une récente étude, toutes les raisons sont bonnes pour vous lancer tête première dans ce projet, dès maintenant! Effectivement, il semblerait que les femmes propriétaires sont plus satisfaites, sur le plan sexuel, que celles qui vivent à loyer

 

« Hum, aurais-je plus de plaisir sous la couette si je quitte mon appartement pour me trouver un petit chez-moi bien à moi? ». Pas vraiment le type de question qu’on a l’habitude d’entendre, lorsque des personnes discutent des avantages et des inconvénients à devenir propriétaire! Normalement, les inquiétudes tournent plus autour du montant de ladite hypothèque et du potentiel de revente d’une propriété. Pourtant, cette récente étude, qui a été menée auprès d’un peu plus de 2780 femmes au Vietnam, révèle qu’il y aurait véritablement un lien entre la qualité de la vie sexuelle d’une personne et le fait que celle-ci voit son nom apposé sur une hypothèque.

 

Une question d’indépendance?

Certaines personnes sont d’avis que même si un appartement est décoré avec soin et selon des goûts bien personnels, ça ne suffit pas à reproduire le même sentiment d’appartenance ressenti à l’achat d’une maison. Serait-ce une question d’indépendance? Est-ce que le fait de savoir que quelque chose lui appartient réellement – et qu’elle peut en faire ce qu’elle veut – permettrait à une femme de se sentir plus libre et libérée au lit? Serait-elle prête à oser davantage? Et on ne parle pas, ici, de ne pas avoir peur de retenir ses cris de jouissance pour ne pas nuire aux voisins! Ça peut être une bonne piste pour expliquer le résultat de cette étude.

 

Un sentiment de domination?

D’un autre côté, il serait intéressant de savoir si une femme proprio qui a une relation sexuelle avec une personne qui, elle, n’est pas propriétaire, change la donne. Pourrait-on même parler d’un certain sentiment de domination? C’est peut-être de là que viendrait la satisfaction sexuelle d’une personne…

 

Peu importe, cette étude demeure bien curieuse!

 


Vous aimerez aussi