Retour

Magasinage de Noël : faites-vous comme tout le monde?

Magasinage de Noël

Il faut toujours se méfier des statistiques, car nous pouvons leur faire dire n'importe quoi. Le tiers de 82% de la population dans la tranche 0 à 77 ans en est conscient.

Ceci étant dit, les suivantes piqueront à coup sûr votre curiosité...

Basées sur des échantillons considérables et partagées par différentes sources, elles concernent nos habitudes de magasinage du temps des Fêtes.

Allez-vous à contre-courant lorsqu'il est question d'offrir des présents à vos proches? L'esprit des Fêtes possède-t-il une véritable emprise sur vos habitudes de consommation? Êtes-vous seul à préférer une visite chez le dentiste à la cohue des grands magasins??

Ces données surprenantes répondront à certaines de ces questions!

cadeau de Noël

Pixabay.com/rawpixel

1. Cette année, environ le tiers des Nord-Américains envisagent de dépenser au moins 1000$ en cadeaux de Noël. Aux États-Unis, 8% déclarent qu'ils n'achèteront rien du tout pour l'occasion.

2. Les gens culpabilisent après avoir trop mangé... En général, la vente d'appareils d’exercice augmente de 20% au Canada en janvier, par rapport à la moyenne annuelle!

3. Le consommateur moyen dépensera près de 100 $ pour lui-même durant son magasinage de Noël. Vous sentez-vous visé..?

chaise de denstiste

Wikipedia/Articseahorse

4. Une étude récente affirme que 20% des baby-boomers nord-américains préfèrent aller chez le dentiste plutôt que de faire son magasinage des Fêtes! Ayoye!

5. L'an dernier, autour de 5% des Américains ont emprunté de l'argent à leur famille ou à des amis afin de pouvoir acheter des cadeaux (lesquels étaient, possiblement, destinés à ces derniers...).

6. Les chèques-cadeaux ont la cote! Plus d'un consommateur sur deux en offrira au moins une. Les chaînes de magasins qui n'en proposent pas se privent de revenus substantiels.

animaux chien chat noel

Pixabay.com/oliverromero

7. Les animaux de compagnie ont eux aussi raison d'attendre avec impatience le réveillon. Un propriétaire sur deux offrira un petit quelque chose de spécial à son chien, alors que dans le cas des chats domestiques, plus de 40% d'entre eux seront gâtés.

8. Les chercheurs dénotent une baisse de motivation de la part du client lorsque son espace personnel est envahi par d'autres coureurs d'aubaines. Si tout le monde est entassé, il aura tendance à quitter le magasin hâtivement, quitte à remettre à plus tard ses achats de Noël ou à aller ailleurs.

9. La forme la plus courante de fraude est le retour de marchandises volées. Les pertes représentent des sommes colossales à l'échelle planétaire (potentiellement quelques milliards de dollars en Amérique du Nord).

arbre de noël

Pixabay.com/Marisa04

Parenthèse : selon vous, en 2017, combien d'arbres de Noël fraîchement coupés ont été exportés par le Canada dans le monde? Si votre réponse est 2 270 627, vous êtes dans le mille.

10. C'est le temps d'être généreux... En 2016, la valeur totale des dons faits aux organismes de bienfaisance ayant été déclarée à des fins fiscales a atteint 8,9 milliards de dollars.

11. Par ailleurs, comme tous les ans, au pays, une personne sur cinq remettra de l'argent comptant à au moins un être cher. Pas de tracas.

12. Les gens ont significativement plus de probabilité d'acheter ce qu'ils peuvent toucher. Les commerces ont intérêt à être permissifs à ce sujet et à assumer les frais reliés aux bris malencontreux.

13. À en croire la tendance, trois présents sur quatre sont achetés en solde.

poinsettias fleur étoile de noël

Pixabay.com/stevepb

14. Entre 5 et 6 millions de poinsettias (« l'étoile de Noël ») devraient être produits par les serres canadiennes. Avez-vous déjà le vôtre?

15. Les consommateurs célibataires seraient plus à risque de faire des achats impulsifs que ceux qui sont mariés!

16. Certains avancent que 50% des achats de cadeaux s’effectueront en ligne à l'aube de 2020. C'est énorme.

magasin noël

Pixabay.com/edmondlafoto

17. Plus ou moins 10% de la population attend à la toute dernière minute pour faire ses emplettes de Noël (40% entre le 15 et le 24 décembre).

18. Sans surprise, le samedi précédent le 25 décembre est habituellement la journée où les magasins sont les plus bondés. Bref, ne tardez pas trop.

À vos listes, prêts, magasinez!

(Sources : Statistique Canada, muchneeded.com, factretriever.com, mentalfloss.com, fortunly.com, disruptiveadvertising.com)