L’impression de déjà vu ne serait pas un tour joué par notre mémoire, encore moins une réminiscence d’une vie antérieure comme certains se plaisent à le penser : une équipe de chercheurs a découvert que le cerveau ferait en fait… du contrôle de qualité!

L’impression de déjà vu, ce sentiment d’avoir déjà vécu un moment en train de se dérouler, serait ainsi une façon qu’aurait le cerveau de vérifier si notre mémoire fonctionne correctement. On doit cette trouvaille à Akira O’Connor, de l’université de St. Andrews au Royaume-Uni.

Son équipe et lui ont présenté à plusieurs cobayes une série de mots liés entre eux par un même concept (lit, oreiller, rêve, nuit) sans toutefois donner ce dernier (sommeil). Interrogés plus tard sur les mots présentés, les cobayes ont souvent inclus le concept  fédérateur alors qu’ils ne l’avaient pas entendu, provoquant ainsi une sensation de déjà vu.

En étudiant cette impression artificiellement provoquée sous la loupe de la résonance magnétique, O’Connor a découvert que la région cervicale sollicitée n’était pas l’hippocampe, celle de la mémoire, mais plutôt la région frontale, liée à la prise de décision.

Le chercheur croit ainsi cette région vérifie les souvenirs au moment où ils « rejouent », surveillant les erreurs potentielles, et s’active lorsqu’une anomalie est détectée, comme lorsque ce dont on se souvient ne concorde pas avec ce que l’on sait qui s’est véritablement produit.

 

via GIPHY

Commentaires