Dire qu’il y a à peine deux semaines, la plupart des couples se sentaient obligés de sortir le grand jeu pour être à la hauteur des attentes de la St-Valentin. Bouquets de roses, chocolats, lingeries, tête-à-tête à la chandelle : tous les clichés y sont encore une fois passés. Et pourtant, malgré tous les efforts et l’investissement monétaire de chacun, peu de gens dans le monde peuvent vraiment se vanter d’avoir égalé la passion entre deux êtres autant que Lady Gaga et Bradley Cooper, durant leur plus récent stunt romantique pour faire la promotion du film A Star is Born.

On dirait plutôt qu’un fantasme collectif est né.

La performance sur scène du duo durant la cérémonie des Oscars a fait couler beaucoup d’encre autour du globe et les réseaux sociaux se sont enflammés tellement les deux vedettes sont hot hot hot quand ils échangent des regards complices.

Il y a des chances qu’on ne s’en remette jamais.

La musique au second plan

Pour être bien honnête, je n'ai pas encore vu le film (il est sur ma liste!). Mais pour l'instant, j'ai beau entendre et réentendre la fameuse chanson, elle entre par une oreille et ressort par l'autre. La pièce musicale est un personnage secondaire dans cette histoire. Et selon mes goûts bien personnels, elle est même un peu poche. Désolée, les monsters. Je préfère de loin les balades de Radiohead.

Il y a trop de bonnes chansons sur Terre, et si peu de temps à vivre, pour se permettre de perdre de précieuses minutes à écouter Shallow.

On a affaire à une chanson qui se regarde mieux qu'elle ne s'écoute. Cette musique n'est pas un vers d'oreille. Mais leur performance est un vers de libido!

On ne peut juste plus s'effacer ces images de la tête une fois qu'on les a vues. Bébé et Johnny dans Dirty Dancing peuvent aller se rhabiller. 

via GIPHY

La chimie sur scène entre les deux complices est telle que je peux à peine me retenir de crier à travers mon écran « Get a room » et « Just do it!». Frenchez-vous! (De manière consensuelle, pis toutte.)

Mais bon. J’ai beau parler l’anglais couramment, ils ne m’entendent pas. Et au final, ils font bien ce qu’ils veulent, ça les regarde.

Mais est-ce que ça nous regarde de les regarder? Je pense que oui. C’est même précisément l’objectif espéré par le réalis-acteur et la diva. 

Honnêtement, ils sont beaux à voir et on a de quoi les envier, peu importe si c'est une mise en scène ou non. 

via GIPHY

Lady Gaga met fin à la machine à rumeurs

Parce qu'il semblerait qu'il n'y a pas vraiment de quoi écrire à sa mère avec cette supposée liaison. Lady Gaga a profité de son apparition à l’émission de Jimmy Kimmel pour dire qu'elle et Cooper ne sont rien de plus que des collègues. 

Ils ont travaillé le numéro d’arrache-pied pendant une semaine pour avoir cette complicité. Parce qu'une chanson d'amour en duo se doit d'être interprétée de manière convaincante. Après tout, elle a fait des tournées avec Tony Bennett durant des années, et personne n'a soupçonné une liaison!

Mais, mais, mais, mais, mais, mais. On sent quand même un effort de PR afin de faire taire les rumeurs persistantes d’une aventure extraconjugale entre Gaga et Cooper.

Peut-être qu'ils ne sont que de bons acteurs. J'aimerais d'ailleurs beaucoup rencontrer un bon acteur comme Cooper, moi aussi. 

Ce soir l'amour est dans tes yeux, comme disait la toune. 

Ménage à trois ou ménage à 8 milliards?

L'humain étant ce qu'il est, on ne peut quand même pas nous demander de demeurer indifférents devant un tel spectacle de phéromones. Cancellez Magie sur glace tout de suite (coudonc, ça existe-tu encore ça?)... la glace a fondu sous les feux de l'amourrrr.

Après la télé-réalité, voici la réalité-fiction. Mais que ça se passe ou que ça ne se passe pas, on veut faire partie de l'histoire nous aussi. Faites-nous une place dans votre amour imaginaire, svp, Bradlady Cooga. (#NomDeCouple/PasCouple)

Jouer au chaperon avec son chum et sa pas-maîtresse

Je me sens un peu mal, par contre. Parce qu'Irina Shayk, la blonde de Cooper, ce splendide mannequin d’origine russe dont la beauté n’a rien à envier à personne, est un peu une victime collatérale de tout ce love que le public ressent depuis leur plus récente prestation musicale des deux stars.

Non pas parce qu'Irina Shayk est cocue / pas cocue.

Simplement parce qu'elle est la nouvelle machine à memes humoristiques. C’est un peu, involontairement, le dindon de la farce.

Et elle a beau faire entièrement confiance à son mari — et honnêtement, la fidélité ou l’absence de fidélité dans les couples dont on ne fait pas partie, ça ne nous regarde franchement pas — ça doit quand même être lourd pour elle à porter d’avoir cette attention non sollicitée. Après tout, elle ne reçoit pas de cachet, elle. 

Et parce qu’elle est une femme statuesque d’une rare beauté, je soupçonne qu’on s’en donne encore plus à cœur joie de se foutre de sa (belle) gueule sur les internets. Mais bon, je pense qu’elle va s’en remettre.  Il y a pire.

Mais il y a mieux aussi. 

C'est pas de nos affaires... mais c'est de nos affaires

Peu importe ce qui se passe vraiment dans le cerveau, le cœur, et les bobettes de Lady Gaga et Cooper, ce que ça dit de nous est franchement fascinant.

La chroniqueuse Rose-Aimée Automne T. Morin écrivait cette semaine à ce sujet pour creuser cette grande question existentielle à savoir ce qui se passe entre nous, Bradley et ladite Lady. Elle cite dans son texte la sexologue Estelle Cazelais, qui a soulevé un point que je partage depuis fort longtemps : nous avons remplacé les archétypes qu’incarnaient jadis les divinités par les vedettes. À chaque époque son idole. 

Et donc, ces deux énormes canons surhumains, qui diffusent le doux parfum des phéromones même à travers la télé, vont bien sûr intoxiquer nos esprits de simples mortels. La chair est faible dans notre bas-monde.

Nous, dans notre linge mou à la maison, écrasés devant notre téléviseur, qui rêvont d’un jour vivre le VRAI amour...

On aimerait pouvoir regarder le clip en boucle et s'y projeter jusqu'à la fin des temps au lieu de swiper sur Tinder

via GIPHY

Beaucoup de femmes aimeraient soudainement faire d'elles une Lady Gaga.

C’est plate, mais ce ne sont pas tous les humains qui sentiront sur eux un regard vaporeux de si haute compatibilité au cours de leur vie.

Il n'y a juste pas de justice. Pas de garantie. Mais une chance? Oui, je pense qu'on a tous une chance de gagner à la loterie des regards lubriques. Sortez vos trèfles à quatre feuilles. 

Soyons tous inspirés par Bradlady Cooga

Après tout, la plupart des humains normalement constitués veulent croire à l'amour, même s'il n'y a pas de formules magiques. 

On est des millions à vouloir trouver notre Bradley ou notre Gaga qui nous enveloppe de leur regard.

Dans les dernières années, plusieurs hommes ont confié « ne plus savoir cruiser ». Voici le bon moment de prendre des notes! 

 


Vous aimerez aussi