Retour

Les maisons cossues abriteraient plus d'insectes

Des fourmis mangeant un fruit

Alors que de plus en plus de maisons sont envahies par les redoutables punaises de lit, une équipe de chercheurs américains et danois a découvert que plus les maisons sont situées dans des quartiers huppés, plus les espèces d'insectes qu'on y trouve sont nombreuses.

Les chercheurs ont passé au peigne fin 50 maisons de la ville de Raleigh (Caroline du Nord) et ont identifié les insectes qu’ils y ont trouvés, en plus de recueillir différentes informations sur la propriété où les bestioles avaient élu domicile : superficie de la cour et de la maison, revenu moyen des habitants du quartier et couvert végétal.
 
Conclusion : les maisons situées dans les quartiers plus riches présentent une plus grande diversité d’insectes. Une centaine d’espèces par maison ont été observées dans les quartiers où le revenu moyen s’élève à 175 000 dollars américains.
 
Heureusement, la plupart de ces petits colocataires sont inoffensifs.
 
L’étude a été publiée dans la revue Biology Letters.