Une mère de l'Indiana souhaitait plus que tout au monde de voir son fils autiste devenir un adulte heureux. Son désir de voir son enfant s'accomplir dans un métier qui lui plaît a été exaucé. Son fils Jacob est maintenant propriétaire de sa propre boulangerie, grâce à son aide.  

Alors que le jeune homme terminait son secondaire, Shelly Henley s’inquiétait de ce qui adviendrait de lui après ses études, comme tous parents d’enfants autistes. Elle craignait de le voir passer le reste de ses jours dans un sous-sol à jouer à des jeux vidéo une fois que l'école serait terminée. 

C’est alors qu’elle a remarqué le grand intérêt de son fils pour les pains et gâteaux. Ensemble, ils ont décidé de mettre la main à la pâte pour concrétiser le rêve de son fil. Jacob rêvait d'avoir un jour sa propre boulangerie. Ouvert depuis seulement 4 mois, le commerce roule comme sur des roulettes et engage uniquement des adultes atteints du spectre de l’autisme. 

Jeff Wittman, Jacob Wittman, et Shelly Henley devant la boulangerie de leur enfant autiste

Today.com

« Tout parent veut voir son enfant s'accomplir », dit-elle. Grâce à son coup de pouce, c'est maintenant possible.

Comme son fils n’est pas à l’aise dans les foules, c’est sa mère qui se rend au marché local pour faire des livraisons. La boulangerie No Label at the Table fabrique des produits particulièrement tendances pour toutes sortes d'évènements. L'entreprise sert des pâtisseries sans lactose ni gluten qui sont très populaires. 

Employés autistes dans une boulangerie

Today.com

Comme quoi le plus beau cadeau qu’elle pouvait se faire était d’aider son fils à réaliser ce projet. Cette opportunité pourra lui porter fruit jusqu’à la fin de ses jours!

Cette histoire est un message d'espoir pour toutes les familles d'enfants atteints de troubles neurologiques. Le jeune Jacob fait maintenant partie intégrante de sa communauté, tout en respectant ses limites. Mieux encore, d'autres autistes profitent de cette belle opportunité d'emploi dans un milieu adapté à leurs besoins. 

Commentaires