Une étude scientifique vient de révéler que le yéti serait en réalité un ours des hautes montagnes de l’Asie! La fin d’un mythe


10 choses qui se passent dans notre corps lorsqu'il fait froid


La légende de l’abominable homme des neiges vient peut-être de prendre fin avec ces nouvelles révélations de l’Université de l’État de New York.

La biologiste Charlotte Lindqvist a récolté des fragments d’os, des dents ou encore des morceaux de peau de la fameuse créature sur une période allant de 1930 à nos jours. L’ensemble de ces échantillons, 9 au total, provenait de musées ou de collections privées.

Les analyses ADN ont montré qu’il s’agissait soit d’ours noirs d’Asie, d’ours bruns d’Himalaya ou encore d’ours bruns tibétains. « Le yéti est donc un ours vivant dans la région montagneuse d’Asie. Il peut s’agir d’un de ces trois ours. Le mythe puise néanmoins ses racines dans des faits biologiques réels », explique Charlotte Lindqvist.

La légende est-elle morte ? « Le mythe est très important pour la culture locale... et puis, tout le monde adore les mystères », conclut la scientifique.

Commentaires