Retour

PETA, une publicité trop osée bannie du Superbowl

PETA, une publicité trop osée bannie du Superbowl 2016

Ce n'est pas la première fois que l'organisme de défense envers les animaux PETA voit une de ses publicités bannie du Superbowl. Et le manège se répétera encore une fois cette année alors que sa plus récente offensive publicitaire vante les bienfaits du végétalisme sur le corps humain en situation de sexe torride.

Dans une scène olé-olé filmée en écran divisé, un couple de végétaliens s'en donne à touche-que-veux-tu durant de longues minutes pendant qu'un autre couple, dont l'homme est carnivore, termine sa tâche au bout d'un court instant, au grand déplaisir de sa partenaire frustrée.

Selon PETA, la consommation de viande ralentit la circulation du sang dans les organes reproducteurs, ce qui empêche les longues "élections de Stephen Harper".

Connaissant les bienfaits de l'exercice sur le corps humain, on se doute que tout cela est bien vrai. N'empêche, les bonzes de CBS pensent qu'il est préférable de passer des pubs qui font plutôt l'apologie de la malnutrition, du gavage de Doritos à l'ingurgitation de mauvaise bière américaine.

Commentaires