Les préjugés ont la peau dure ! Une étude vient d’ailleurs de révéler qu’il était très difficile de les ignorer lors d’une prise de décision.


2 minutes pour comprendre la sélection sexuelle


Des chercheurs de l'École normale supérieure de Paris et du University College de Londres ont mis en situation une vingtaine de volontaires afin de déterminer la part des préjugés dans des prises de décision où les enjeux sont faibles, mais aussi lorsque de l’argent est impliqué. Dans un premier temps, chaque participant a dû choisir entre des paires de symboles, chacun ayant reçu une valeur de points. Au fil du jeu, ils ont été informés que certains symboles étaient plus précieux, et les participants ont donc développé une tendance à les choisir. Lors du second exercice, les valeurs des symboles ont été modifiées, mais les volontaires ont continué à choisir les symboles qui avaient plus de valeur lors de la première expérience, même s'ils avaient la preuve que l'autre symbole valait plus.

« C'est comme si vous n'entendiez pas les voix dans votre tête dire que vous avez tort, même si vous perdez de l'argent, a déclaré au New Scientist Stefano Palminteri, l’un des auteurs de l’étude. L'objectivité complète est probablement quelque chose que nous n'atteindrons jamais. »

Commentaires