2019 est à nos portes, et c'est le moment de prendre nos résolutions pour l'année prochaine. Certains décideront encore une fois d'aller au gym ou d'adopter des meilleures habitudes de vie, alors que plusieurs auront bientôt oublié leurs résolutions du Nouvel An, comme le veut la tradition! Et si on faisait différemment cette année, en troquant l'abonnement au centre sportif pour quelque chose d'encore plus puissant qui nous servirait toute notre vie? Et si on se souhaitait... que la force soit avec nous?

Car de la force, on en a besoin! En plus de notre quotidien parfois essoufflant, on est inondés de nouvelles locales ou internationales qui sont parfois bonnes, souvent alarmantes. Comment peut-on franchir le cap de 2019 en restant zen et fort? Pas facile, mais il le faut pourtant. Allez, les Jedis! De quel côté de la force vous trouvez-vous en ce moment?

Le côté obscur versus le côté lumineux de la force

Car avouons-le: on a parfois toutes les raisons du monde de vouloir se coucher en petite boule au chaud sous nos couvertures, en attendant qu’un super-héros ne vienne secourir notre planète... ou nous-mêmes. 

Mais s’il y a une chose que l’on a pu apprendre au fil les dernières assez, c’est l’importance de l’empowerment. Ce terme anglais, qu'on entend de plus en plus, pourrait se traduire par « l'autonomisation ». Essentiellement, c'est d'avoir plus de pouvoir pour agir nous-mêmes sur notre condition, même si c'est un défi de taille.

Les héros ordinaires sont parmi nous

Il y a parmi nous des héros qui méritent qu'on les imite. Que ce soit les victimes d'agressions sexuelles ou d’injustices sociales qui se lèvent, dénoncent et s’affirment enfin; ou encore les gens innovateurs à la recherche de solutions pour régler les défis qui s'en viennent avec les changements climatiques; ou bien les personnes ordinaires qui font de petits gestes simples et gratuits pour faire plaisir, comme de tenir la porte à un étranger par gentillesse: nous sommes entourés de héros, petits et grands. 

Prendre son envol

Parfois, il ne faut pas compter sur les autres pour qu’ils nous donnent la place que l’on mérite. Il faut la prendre soi-même. L'un des meilleurs cadeaux qu’on peut se faire en 2019, c’est d’apprendre à se tenir debout, si ce n'était pas déjà fait. 

Les parents de jeunes enfants le savent: la première fois qu’un petit bambin se tient sur ses pattes, on sait que bientôt on le verra faire ses premiers pas. C’est une étape qu’on espère immortaliser avec une caméra quand on est un des témoins privilégiés de ce moment de vie. Pourquoi cesserait-on d’encourager les autres, une fois adultes et vaccinés, à déployer leurs ailes et s’élever vers le haut? Il n'est jamais trop tard pour apprendre à avancer. 

Et si on commençait l’exercice par soi-même?

La vie n’est pas toujours rose, mais elle peut être très savoureuse par moments. Il faut juste savoir jongler avec la réalité en s'amusant, sans trop échapper de balles. Car on en échappera sans doute quelques-unes: ça fait partie du jeu et il faut l'accepter, sans cesser de jongler pour autant. 

2019 : le moment parfait pour apprendre à se tenir debout

Imaginez si, collectivement, nous étions mieux équipés pour transcender l’ordinaire afin de toucher l'extraordinaire du bout des doigts.

Imaginez si on gardait la tête haute, malgré les moments difficiles, et les balles échappées. Quand les autres nous déçoivent et qu'on est tenté de baisser les bras. Une fois qu’on se tient vraiment debout, c’est là qu’on est le mieux armé comme individu pour inspirer les gens autour de nous à faire de même et, qui sait, peut-être même leur donner un coup de main quand on le peut pour les aider à se relever. 

La force intérieure, une vraie richesse qui ne chutera pas à la bourse

On a beau avoir la santé et un compte en banque bien rempli, sans dignité, cela ne mène pas à grand-chose si on se sent écrasé et impuissant!

Bien sûr, tout n’est pas possible dans notre monde, mais beaucoup de choses qui nous apparaissent impossibles ne le sont pas. Nous nous empêchons souvent nous-mêmes de réaliser certains rêves ou de mener certains combats, simplement parce que nous ne croyons pas en avoir les moyens. Nous sommes souvent notre propre ennemi, et l'on s'impose des barrières imaginaires au lieu d'oser avancer. 

Je nous souhaite d'avoir la force de faire tomber notre sentiment d'impuissance, et de faire de soi notre meilleur allié. 

On mène tous nos propres combats. Peu importe quels seront les vôtres cette année, je vous souhaite la force de vous tenir debout, même quand vous êtes à boutte. Je dirais même : surtout si vous l’êtes. Parce que le respect et l’affirmation de soi sont des valeurs précieuses qu’on ne transmet pas assez souvent dans les familles québécoises. C'est pourtant un grand moteur, qui génère la force d’un individu et d’une collectivité. Alors, courage!

On aura tous de grands défis d'ici les douze prochains mois, et ce serait bien d'avoir au moins la fierté d'être un acteur clé dans notre propre histoire. Et si on fait tous notre petit bout de chemin pour grandir, ne serait-ce qu'un peu en dedans. Imaginez où ça pourrait nous mener! Allez, osez voir où vous n'avez pas encore regardé pour découvrir ce qui s'y trouve. 

Je vous souhaite à tous et à toutes une année digne de qui vous êtes vraiment. Rappelez-vous que le premier pas vers le progrès est parfois le plus difficile, mais aussi le plus mémorable, le plus beau. Le plus brave. 

En 2019 : Que la force soit avec vous... avec nous... avec soi! Et ce, avec ou sans résolution du Nouvel An.


Vous aimerez aussi


Plus d'articles