Le 6 septembre 2016, les habitants de Norilsk, en Sibérie, ont eu la surprise de voir les flots d’une rivière de la région virer au rouge vif. Le gouvernement russe annonce une enquête.

Située au nord du cercle arctique, Norilsk est non seulement la ville la plus froide du monde, mais aussi l’une des plus polluées. La pollution est justement la principale hypothèse pour expliquer la mystérieuse coloration de la rivière Daldykan ces derniers jours.


Choix de l'éditeur

 

Les photos qui circulent depuis mardi sur les réseaux sociaux montrent des eaux rouge sang, une couleur que certains croient causée par une fuite imputable à une mine de nickel de la ville.

Le ministère russe des Ressources naturelles et de l’Environnement a ouvert une enquête pour déterminer la cause de ce phénomène spectaculaire, rapporte le journal britannique The Guardian.

Commentaires