Retour

S’il y a une journée pour boire du vin, c’est aujourd’hui…

femme qui verse du vin rouge devant un feu de foyer

Comment briser la grisaille de février? C’est simple : assurez-vous de boire un verre de vin, le 18 février! Blanc, rouge, rosé ou même orange, cette décision vous revient, mais sachez que vous participerez ainsi à célébrer le vin et ses bienfaits sur la santé (mais aussi parfois sur le moral, osons le dire). En effet, le 18 février est inscrit au calendrier comme étant le « Drink Wine Day », donc la Journée où boire du vin, si vous préférez la traduction!

 

Chardonnay, Merlot, Cabernet sauvignon, Riesling, Bordeaux… Les amateurs de vin sont nombreux parce que les façons de le déguster et de le découvrir sont elles aussi nombreuses. Le goût pour cette boisson alcoolisée semble se développer avec l’âge, un peu comme on dit que plus le vin vieillit, meilleur il est. En ce 18 février, toutes les raisons sont bonnes pour partager une bouteille de vin ou pour vous prendre un petit verre en cuisinant le souper! Mais pourquoi le Drink Wine Day existe-t-il, au fait?

 

Le comment, du pourquoi et du quand

Premièrement, notons que cette « fête » du vin est surtout célébrée chez nos voisins du Sud, aux États-Unis. La raison en est toute simple, inutile de la chercher trop loin : le vin est un produit qui se doit d’être aimé (rappelons-nous tout de même que la modération a bien meilleur goût) et, par la même occasion, ses admirateurs tiennent à souligner ses bienfaits pour la santé.

 

Effectivement, on entend souvent dire que boire un verre de vin rouge tous les jours, c’est bon pour la santé du cœur humain. Selon certaines statistiques, on dit même que les buveurs réguliers de vin (pas plus de deux verres par jour, cependant) ont de 20% à 30% moins de chances de développer un problème de type cardiaque. Pourquoi? Parce que l’alcool rend la circulation du sang plus fluide, réduisant ainsi l’agrégation de plaquettes qui sont souvent à l’origine de la formation de caillots de sang dans les artères.

 

Le vin à travers le monde

Mine de rien, le vin se veut rassembleur, puisqu’il est apprécié aux quatre coins de la planète! D’ailleurs, ses vrais de vrais amateurs savent qu’il ne faut jamais lever le nez sur un verre de vin (sauf si bouchonné!) d’une appellation ou d’un cépage avec lequel leurs narines sont moins familières. S’empêcher de faire de belles découvertes, c’est nul!

 

Sans surprise, parmi les pays qui produisent du vin en plus grande quantité, on retrouve l’Italie, l’Espagne et la France. Cependant, saviez-vous que chaque habitant de la France (en âge de consommer de l’alcool) boit annuellement 13, 7 litres d’alcool pur? Ici, au Québec, la moyenne par habitant se situe aux alentours de 8, 2 litres.

 

Bref, qu’il soit aphrodisiaque, bon pour le cœur ou simplement savoureux, en ce 18 février si vous avez envie de lever votre verre à la santé du vin, eh bien faites-le!

 

(sources : nationaldrinkwineday.org, daysoftheyear.com et passeportsante.net)


Vous aimerez aussi