Retour

Sexualité : top 10 des choses qui déplaisent le plus aux femmes

femme assise sur le lit qui regarde les jambes ouvertes d'un homme

À chacune ses préférences sexuelles, que celles-ci soient liées à une toute nouvelle relation ou à un couple qui perdure depuis plusieurs années! Ça va un peu de soi, car certaines femmes sont plus audacieuses et expressives, sexuellement parlant, alors que d’autres préfèrent la douceur et la tendresse. Néanmoins, une récente étude démontre que toutes les femmes peuvent s’entendre sur 10 choses qui leur déplaisent le plus, chez leur partenaire

 

Ce sont précisément 2000 volontaires – 1000 femmes et 1000 hommes – qui ont accepté de jouer aux cobayes pour cette nouvelle petite enquête sexuelle. En  gros, ce qui ressort du côté des hommes?

  • Ils n’aiment pas se faire intimer l’ordre d’éteindre la lumière dans la chambre à coucher, avant une relation sexuelle.
  • Ils apprécient que leur partenaire exprime vocalement son plaisir, durant une partie de jambes en l’air, à l’aide de gémissements ou d’encouragements à continuer ce qu’ils sont en train de faire.
  • Ils boudent les grosses culottes dites « de grand-mère »…
  • Ils détestent quand une femme feint l’orgasme et continue de mentir lorsque la question lui est posée à de nombreuses reprises.

 

À ce niveau d’ailleurs, 31% des femmes qui sont dans une relation à long terme avouent feindre l’orgasme à l’occasion, contre 29% lorsqu’il s’agit d’une nouvelle relation et 20%, lors d’une aventure d’un soir.

 

Psitt : 2% des femmes admettent feindre l’orgasme chaque fois qu’elles ont une relation sexuelle.

 

Top 10 des « turn-off » sexuels, chez la femme

Le voici, le voilà, ce fameux palmarès coquin! À noter : chaque point est présenté sous forme de constat et il est suivi de nos petites précisions ou de mes opinions personnelles.

 

10. Constat : les répondantes de ce sondage n’aiment pas quand leur partenaire ressent le besoin de multiplier les positions, au lit, comme si elles étaient subitement catapultées dans un film porno.

Être aventureux, dans la chambre à coucher, c’est bien et ça met du piquant, mais il y a quand même des limites! Nul besoin d’enchaîner les positions aux 30 secondes comme s’il s’agissait d’une chorégraphie de danse.

9.  Constat : les répondantes de ce sondage n’apprécient pas un partenaire qui boude lorsque vient le temps d’utiliser un contraceptif.

Et que dire de quand il se met à chercher mille excuses pour ne pas le faire… Sérieusement? En 2019?

8. Constat : les répondantes de ce sondage lèvent un peu le nez sur les personnes amatrices de magazines et de films XXX.

Surtout celles qui le cachent et ne cessent de dire : « Non, non, je n’aime pas la porno, moi! ». Il faut toujours s’assumer, dans la vie. Ça devrait être une règle de base.

7. Constat : une autre chose qui tombe sur les nerfs des 1000 femmes participant à cette étude, c’est un partenaire qui veut continuellement savoir si elles sont sur le point de jouir.

Le demander une ou deux fois, ça passe, mais sans cesse, c’est un gros « non »! Ainsi, on peut en venir à penser que l’autre est impatient de terminer l’acte et ça peut ajouter une dose de stress.

6. Constat : les participantes à cette étude s’entendent sur une chose… Une mauvaise haleine ou une mauvaise odeur corporelle en général, ça craint!

Ça dit tout.

5. Constat : les répondantes de ce sondage ont de la difficulté  à se laisser aller – émotionnellement parlant – avec un partenaire qui avoue être parfois infidèle.

Une raison de plus pour ne pas bouder le point # 9!

4. Constat : l’ensemble des femmes questionnées n’a pas envie de « gérer » une personne qui envoie des photos coquines « hors contexte ».

Hors contexte, ça veut dire qu’on ne connaît pas vraiment cette personne et qu’on n’a pas envie de la connaître de cette façon en premier, vous savez, avant d’apprivoiser sa personnalité et de développer des sentiments?

3. Constat : ces mêmes 1000 femmes ne veulent pas d’un animal de compagnie dans la chambre à coucher, lors d’un moment d’intimité.

C’est attendrissant de faire dodo avec pitou ou minou, mais si vous partagez votre lit avec une autre personne et qu’un peu « d’action » est au programme, permettez-vous d’abandonner votre toutou un petit moment.

2. Constat : une autre chose qui rebute les répondantes de ce sondage, c’est un partenaire qui pense que les ébats sont terminés dès qu’il a atteint l’orgasme.

Et l’autre, là-dedans? Et la tendresse? Et la complicité dans l’intimité? Et... (la liste est longue).

1. Constat : LA chose qui déplaît le plus aux 1000 cobayes de cette petite étude sur le sexe est parler de son ex, spécialement de « l’activité sexuelle » avec son ex.

Ça se passe de commentaire.

 

Êtes-vous d’accord avec les faits relevés lors de cette étude sur la sexualité et ce petit top 10?

 

Psitt : il est normal de se questionner par rapport à des préférences ou à des attitudes adoptées au lit par son partenaire ou par soi-même. Que ce soit simplement pour y voir un peu plus clair ou pour mieux apprivoiser sa sexualité, nos sexologues de Canal Vie (Marie-Ève Demers-Morabito ou Véronique Larivière, par exemple) écrivent des articles éclairés sur le sujet. Avoir l’avis d’un professionnel de la sexualité, pourquoi pas!?

 

(sources : thesun.co.uk et esquire.com)