Retour

Trouvez votre nouvelle maison en Italie pour seulement 1$ !

vue sur la ville de Bisaccia dans le sud de l'Italie

L’idée de tout quitter pour aller vivre à l’étranger vous fait de l’œil? Et si une proposition folle comme acquérir une demeure dans un pittoresque village de l’Italie pour seulement 1$ vous était faite, oseriez-vous sauter sur l’occasion? C’est le temps de vous faire une vraie idée, car de plus en plus de villages italiens offrent des propriétés (à rénover) à ce prix ridicule. Leur objectif? Remettre de la vie dans leurs rues et freiner l’exode vers les grandes villes.

 

Des paysages à couper le souffle, de jolies maisons aux teintes vibrantes de rose, de bleu, de jaune ou de vert, du vin à faire rêver, de succulentes pâtes et des voisins charmants… Honnêtement, que pourriez-vous demander de plus? Parce que c’est une des promesses que font les maires de ces villages italiens, pour attirer des acheteurs étrangers : l’accueil des habitants leur sera des plus chaleureux et les visiteurs y seront traités comme des rois et des reines (c’est selon), lors de leur petite enquête sur le terrain visant à décider s’ils souhaitent y établir leurs quartiers ou non.

 

Quand même, c’est bien beau rêver, mais des maisons à seulement 1$, il doit certainement y avoir une attrape quelque part, non?!

 

Nouveau souffle de vie nécessaire

Y a-t-il une attrape? Non, mais peut-être oui… pour ceux qui ne sont pas du type bricoleur! En effet, les propriétés offertes à ce prix auront besoin de beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amour pour retrouver le sourire.

 

Prenons la petite ville de Binova, située dans la campagne de la Sicile, donc dans le sud de l’Italie. Au cours des 40 dernières années, elle a vu sa population décroître de moitié, ses plus jeunes habitants souhaitant aller « goûter aux plaisirs » de la grande ville. Du coup, le maire cherche à trouver des propriétaires pour une douzaine de maisons abandonnées. La seule demande des responsables de ce village : les nouveaux acheteurs doivent fournir un dépôt de 2750$ les engageant à faire des rénovations à leur propriété au cours des trois années suivant l’émission des permis exigés. Cette offre est valide depuis quelques mois déjà.

 

Et voilà que c’est au tour du village de Bisaccia, dans la province d’Avellino (également dans le sud de l’Italie), d’oser la même approche de séduction. Il y aurait environ 90 demeures sans propriétaire dans ce secteur. Le hic : ces propriétés sont pratiquement toutes avoisinantes, certaines ayant même des entrées communes. Ainsi, le maire de Bisaccia tente d’interpeller des groupes de personnes, comme des familles ou des amis, qui désireraient s’établir au même endroit et démarrer, en quelque sorte, leur propre communauté! Le coût demeure le même – 1$ – mais l’idéal serait vraiment, pour eux, d’avoir les mêmes propriétaires pour plus d’une maison à la fois. La différence avec le village de Binova? Oui, les résidences ont grandement besoin de nombreuses rénovations, mais aucune limite de temps pour les faire n’est fixée.

 

À savoir cependant : ce serait en raison de tremblements de terre importants et occasionnels (le dernier remontant à 1980) qu’une bonne partie de la population de Bisaccia a choisi de quitter la région…

 

Alors, refaire votre vie dans un village à couper le souffle de l’Italie, à petit prix, ça vous dit?

 

(sources : cnn.com, fr.metrotime.be et journaldemontreal.com)