Retour

Un lubrifiant au cannabis qui fait jaser…

Avec la légalisation de la marijuana, des produits innovateurs sont mis sur le marché. Dans les faits, des compagnies avaient osé le lubrifiant au cannabis avant d’avoir la permission gouvernementale. Cependant, puisque l’utilisation d’un tel produit est désormais mieux vue, voilà qu’on en vante haut et fort les mérites! Mesdames, sachez que ce lubrifiant vous permettrait apparemment d’avoir des orgasmes intenses et de longue durée… Vrai ou faux?

 

Certains couples sont plus audacieux que d’autres lorsque vient le temps d’explorer dans la chambre à coucher ou de surprendre leur douce moitié avec un petit quelque chose d’olé olé, le temps d’une soirée. Par contre, même si très intrigante, l’idée d’utiliser un lubrifiant au cannabis peut froisser certaines personnes… On entend déjà les : « Notre vie amoureuse et sexuelle va bien, pourquoi devrions-nous nous tourner vers le pot aujourd’hui, simplement parce que c’est permis? » et cette réaction est tout à fait normale. Il en revient à chaque couple de faire ses choix et d’établir ses préférences, dans l’intimité. Mais, par curiosité, qu’est-ce qu’il a de différent au juste, le lubrifiant au cannabis?

 

Des ingrédients aphrodisiaques

La marijuana peut être reconnue pour ses effets thérapeutiques. Le cacao, les huîtres et l’huile d’olive, par exemple, ont apparemment des vertus aphrodisiaques. Du coup, il n’est pas surprenant de voir certains de ces ingrédients figurer dans la recette « orgasme garanti » de lubrifiants au cannabis. Laissons faire le « jus » d’huîtres, on s’entend! Mais sans trop entrer dans les détails scientifiques de la chose, il semblerait que dans une bouteille de 30 ml de lubrifiant au cannabis, le THC (tétrahydrocannabinol, le cannabinoïde le plus présent dans la plante de cannabis) s’y retrouverait à approximativement 75 mg par cuillère à thé. Faites le calcul. Ou pas.

 

La fin des douleurs menstruelles?

Ensuite, les fabricants de ce produit dit révolutionnaire vantent principalement sa qualité d’antidouleur. En effet, selon eux, en plus de promettre des orgasmes plus intenses et de plus longue durée, ce lubrifiant peut apaiser certaines douleurs, notamment celles liées aux menstruations. Il est vrai que la muqueuse du vagin est très absorbante et pourrait, du coup, « retenir » les effets bienfaisants d’un tel produit plus longtemps. Il n’est donc pas impossible que le fameux « buzz » ressenti par les consommateurs de pot puisse se transformer en moment d’extase durant une partie de jambes en l’air.

 

Que devriez-vous penser de tout ça? Les sceptiques pourraient-ils réellement être confondus avec un tel produit? Peu importe, une chose est certaine : le lubrifiant au cannabis n’a pas fini de faire jaser!


Vous aimerez aussi